Avant la bataille de novembre et le lancement de ses nouvelles consoles, Xbox affûte ses armes. Phil Spencer, le patron de la branche gaming de Microsoft, est revenu sur le catalogue Xbox et ses ratés. Mais il se dit confiant pour la prochaine génération Xbox Series X/S avec tous les efforts mis en place.

À 15 jours de l’arrivée de la Xbox Series X et de la Xbox Series S, Phil Spencer s’épanche plus volontiers dans la presse. Le patron de Xbox est indéniablement devenu le visage de la branche gaming de Microsoft depuis quelques années. Il a boosté les derniers pas de la génération précédente de consoles maison et façonné le nouveau virage de Xbox, porté davantage vers la communauté, les services et les contenus. Plus agressif dans le bon sens du terme et volontaire, pourrait-on même dire.

Alors, il est normal que le jovial Américain fasse feu de tout bois alors qu’une nouvelle ère s’annonce et que Xbox l’attaque de manière beaucoup plus offensive.

Phil Spencer, le patron de Xbox, sur la scène du Galen Center lors de la conférence de l’E3 2019

Phil Spencer s’est ainsi laissé aller à la confidence auprès de nos confrères de Gamereactor. Il a ainsi admis que les débuts de la Xbox One n’avaient pas forcément été bien gérés, sous-entendant que le manque de jeux exclusifs longtemps reproché n’était pas sans fondement. « Quand je repense aux premières années de la Xbox One et même à la fin de la 360, en tant qu’entreprise, nous n’avons pas suffisamment investi dans nos capacités créatives avec nos studios et cela s’est vu», reconnaît-il auprès du site spécialisé. « La production de jeux prend beaucoup de temps. Si vous sous-investissez, cela n’apparaîtra pas l’année prochaine (…), mais peut-être dans trois, quatre ou cinq ans.»

Pour aller plus loin
Microsoft Xbox Series X

Il a donc décidé de prendre les choses en main avant même d’être promu à la tête de Xbox et d’avoir les pleins pouvoirs accordés par Satya Nadella, le patron de Microsoft qui a fait du gaming l’un des cinq piliers de son entreprise. « Il nous a juste fallu un peu de temps pour trouver les bons partenaires et avoir le soutien de l’entreprise », se rappelle Phil Spencer. «Maintenant, nous proposons 23 studios propriétaires et une gamme incroyable de jeux. »

Mais malgré les investissements, le rachat à prix d’or de ZeniMax et tous ses studios (Doom, Fallout, Skyrim, Dishonored…), et la volonté de chercher à enrôler davantage de pépites dans les Microsoft Studios pour « diversifier l’offre », Phil Spencer est conscient qu’il manque encore quelques catégories au portfolio de Xbox. « Si l’on regarde ce à quoi jouent les gens sur Xbox et les abonnés au Xbox Game Pass, je pense qu’il nous manque du contenu ‘casual’ qui peut plaire au plus grand nombre. Le contenu classifié E par l’ESRB (le PEGI 3 européen, ndlr) n’est pas un de nos points forts », admet le successeur de Don Mattrick à la tête de Xbox.

« Ori and the will of the wisps », un jeu poétique, mais faussement facile // Source : Xbox/Moon Studios

Il est vrai que Xbox a souvent valorisé ses FPS comme Gears of War ou Halo, voire des jeux de simulation de courses plus pointus comme Forza Motorsport ou Forza Horizon. Même le poétique Ori and the Blind Forrest/The Will of the wisps est loin d’être accessible aux joueurs moins expérimentés. « Nous avons évidemment Minecraft et avons quelques autres licences », rappelle-t-il. « Mais quand je pense à élargir la palette créative dont disposent nos équipes, je me dis que c’est d’une importance capitale. »

Une bonne idée notamment quand la PS5 semble prendre une orientation plus grand public avec des titres comme Sackboy : A Big adventure, Astro’s Playroom ou même Ratchet & Clank : Rift Apart pour promouvoir sa console.

Évidemment, derrière ce message et cet appel du pied aux studios qui pourraient être intéressés par l’aventure Microsoft Studios, il y a le Game Pass, nouveau centre névralgique des réflexions et innovations chez Xbox. Présent sur le cloud gaming xCloud, l’offre All-Access d’achat de console à crédit, renforcé pour attirer toujours plus de joueurs et peut-être bientôt sur les TV connectées ou non, l’offre d’accès illimité aux jeux sur abonnement est la nouvelle poule aux œufs d’or du constructeur américain. D’où sa volonté de toujours vouloir l’enrichir. « Plus le Game Pass continue de grossir, plus nous avons besoin de nourrir ses abonnés. Avec la croissance que nous constatons, je m’attends à ce que nous soyons constamment dans cette dynamique d’intégration de créateurs,» ne cache-t-il pas.

« Nous sommes en quête perpétuelle d’équipes qui peuvent construire de nouvelles licences, raconter de nouvelles histoires. J’apprécie les équipes qui réfléchissent à de nouvelles créations », s’enthousiasme Phil Spencer, évoquant notamment Starfield ou le prochain titre de Compulsion Game.

Grossir, grandir, se diversifier et offrir toujours plus au plus grand nombre : voilà le nouveau leitmotiv du Xbox de l’ère Phil Spencer. Mais, si Microsoft a souvent été dans une logique de « partage », il n’en est visiblement plus trop question. Le multijoueur, le cross-platform console-PC oui. Mais céder ses exclusivités aussi facilement à la Nintendo Switch ou autre, ce n’est plus si sûr. « Quand je pense aux jeux, je veux que les jeux soient joués par autant de personnes que possible, cela fait partie de notre stratégie sur Xbox», souligne-t-il. Mais voir un jeu Xbox arriver sur Switch par la suite restera du domaine de l’exception. « Nous avons établi un certain niveau d’attente chez nos clients. Il pourra y avoir des petites anomalies de temps en temps liées à certaines relations que nous entretenons ou à des envies spécifiques de certains développeurs. (Mais) notre but principal, notre manière de mesurer notre succès, c’est le nombre de personnes qui jouent sur Xbox, » tempère le boss au X.

Pour aller plus loin
Xbox : jouer en streaming sur votre iPhone ou votre iPad est enfin possible

Et pour cela, il ne compte visiblement pas aller grappiller des joueurs sur PS5 ou Switch, mais plutôt étendre le champ d’action de Xbox via d’autres supports, notamment les smartphones, même chez Apple.

Et la question des jeux Bethesda ailleurs que sur Xbox ou le Game Pass revient en tête… Mais Phil Spencer explique qu’il ne peut s’étendre sur le sujet, car il ne sera autorisé à en parler qu’en 2021, lorsque l’accord sera conclu entre ZeniMax et Xbox. « Les exclusivités sont d’excellents vecteurs marketing et ils peuvent conduire à de grands jeux. Mais est-ce que jouer est meilleur si plus de gens peuvent profiter de plus de grands jeux dans notre écosystème ? Je le pense », analyse Phil Spencer. « Et c’est pourquoi nous expédions notre jeu sur Xbox, nous expédions notre jeu sur PC, et si vous avez un téléphone Android, vous pouvez également jouer à nos jeux. »

Du contenu à gogo, une communauté toujours plus agrandie et les nouvelles consoles en support –mais pas que– : Xbox reste fidèle à son message et lui donne définitivement encore plus de puissance.

Les actualités et rumeurs sur la Microsoft Xbox Series X

Bien trop connectée et curieuse. Quand je ne suis pas sur mon smartphone ou en train de tester un autre appareil, j’ai une manette en main. Fan de sport et gameuse assidue, mais toujours avec humour et surtout mauvaise foi. Tim Cook a dit que j’étais “funny” (mais il réfléchit toujours à ma question).

J’accepte que mon e-mail soit utilisé par Humanoid pour m’envoyer la newsletter Frandroid à la temporalité choisie

Samsung

Samsung Galaxy S21 (S30) : design, caractéristiques… Ce qu’on sait déjà des futurs fleurons coréens

Smartphones

Où acheter les iPhone 12 et 12 Pro au meilleur prix en 2020 ?

Gaming

L’abonnement UPlay+ devient Ubisoft+ et arrive sur Google Stadia et Amazon Luna

Bons plans objets connectés

La balance connectée Xiaomi Mi Body Composition Scale 2 chute à 22 €

Xiaomi

Xiaomi Mi Watch Lite : son design et quelques caractéristiques se montrent déjà

Bons plans smartphone

Realme X50 : la meilleure alternative au OnePlus Nord est en promotion

Amazfit

Amazfit GTS 2 et GTR 2 : deux montres connectées au design classique et élégant

Apple

iPhone 12 : voici une assurance mobile plus efficace que l’AppleCare+

Bons plans forfait 4G

Sosh prolonge son forfait mobile en série limitée sans prix qui double après un an

Microsoft

Xbox Series X | S : plus d’exclus et de jeux pour tous à venir sur encore plus de supports

Rejoignez la discussion

À propos •
Mentions légales •
Contacts •
Archives

Humanoid © 2020 – Frandroid, tous droits réservés

Source: https://www.frandroid.com/marques/microsoft/791265_xbox-series-x-s-plus-dexclus-et-de-jeux-pour-tous-a-venir-sur-encore-plus-de-supports

Xbox One, Phil Spencer, Nintendo Switch

World news – FR – Xbox Series X | S : plus d’exclus et de jeux pour tous à venir sur encore plus de supports

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here