La semaine prochaine marque le coup d’envoi de la prochaine génération de consoles. Microsoft et Sony vont proposer – à une semaine d’intervalle en France, deux jours aux États-Unis – leurs nouvelles machines. Et la firme américaine n’a cessé de rappeler depuis plus d’un an son envie d’investir au Japon. Troisième marché du jeu vidéo, le pays du soleil levant est actuellement dominé par Nintendo. Et Xbox souhaite plus que jamais y développer sa présence qui est aujourd’hui quasi inexistante. Avec l’arrivée des Xbox Series X|S qui offre notamment un point d’entrée peu cher vers l’écosystème Xbox et la possibilité de jouer sur mobile, console et PC grâce au Xbox Game Pass Ultimate, Microsoft a une carte à jouer.

Les jeux des studios japonais ont considérablement été mis en avant au sein du service ou lors des différents événements tenus cette année. Les Yakuza dont l’exclusivité next-gen du septième épisode, Dragon Quest XI S, qui rejoint le Xbox Game Pass en décembre, ou Balan Wonderworld annoncé lors d’un showcase Xbox montrent bien la volonté du constructeur d’attirer les joueurs japonais.

Selon les propos de Hideki Yasuda, analyste chez Ace Research Institute à Tokyo, rapporté par Bloomberg, Xbox a le potentiel de progresser sur ce marché.

Xbox a l’opportunité de faire du Japon son second plus gros marché après les États-Unis si le constructeur prend les bonnes décisions dans les années à venir. L’attention de Sony s’éloigne et les fans ont commencé à le noter.

Hideki Yasuda fait ici allusion au choix de Sony de se concentrer en priorité sur le marché américain suite aux ventes de la PS4 au Japon considérées comme décevantes. Selon Famitsu, média d’actualités vidéo-ludiques au pays du soleil levant, moins de 10 millions de PS4 s’y sont vendues sur les 113 millions d’unités distribuées. Une performance inférieure à celle de la PS3. Bloomberg relève cependant les propos d’une porte-parole de Sony qui certifie que l’entreprise est toujours portée principalement sur son marché domestique. Fait intéressant tout de même, les deux événements principaux Playstation cette année se sont tenus à 5 heures du matin, heure japonaise. S’ajoute à cela pour la première fois la généralisation du bouton X pour valider et du bouton O pour annuler alors qu’historiquement, et ce pendant 26 ans, c’était l’inverse au Japon.

Pourquoi relever tous ces propos du papier de Bloomberg ? Tout simplement pour appuyer sur le réel potentiel de Microsoft avec les Xbox Series X|S. Contrairement à la Xbox One – qui était sortie au Japon un an après sa commercialisation en Europe et aux États-Unis – les deux nouvelles consoles Xbox vont profiter d’un lancement international ce 10 novembre. Mais le défi est de taille. Cette année, selon Famistu, la Xbox One ne représente que 0,1% des ventes de machines, contre 10,1% pour la PS4 et 89,8% pour la Nintendo Switch.

Hideki Yasuda pense que la taille de la Xbox Series S est un réel atout. Les précédentes consoles étaient critiquées pour leurs dimensions ne convenant pas aux lieux de vie des japonais. Pour toucher ce public, il faudrait également que plus de jeux sortent sur l’écosystème Xbox. Sarah Bond, qui gère les relations avec les développeurs pour le constructeur américain, rapporte que les discussions ont progressé avec les studios pour une sortie plus régulière de leurs titres sur Xbox. Pour exemple, Hisashi Koinuma, président de Koei Tecmo Games Co. s’est dit prêt à envisager de sortir plus de jeux sur les consoles de Microsoft si la société américaine continue de montrer son intérêt pour le Japon.

En plus de cela, il y a des preuves selon Bloomberg que la firme de Redmond cherche à faire l’acquisition de studios de développement japonais. Certains auraient affirmé que Microsoft les auraient approché pour un éventuel rachat. Par soucis d’anonymat, Bloomberg ne précise aucun nom et ni comment les discussions se sont déroulées.

Jérémy Hinton, à la tête des opérations Xbox en Asie, a abordé le sujet en précisant que la société était toujours ouverte aux discussions avec les développeurs qui pourraient bien s’intégrer dans la politique actuelle du constructeur. Cependant, comme vous pouvez en douter, rien à annoncer pour l’instant. Hinton affirme également que l’objectif n’est pas uniquement de vendre des consoles, mais aussi d’attirer de nouveaux abonnés au Xbox Game Pass Ultimate, notamment grâce à la composante xCloud. Xbox souhaite toucher le public grandissant de joueurs sur mobile dans le pays.

Certains analystes restent cependant très circonspects quant à l’éventuel succès de Microsoft dans le pays. Toto, consultant dans l’industrie vidéo-ludique au Japon, est allé de sa petite déclaration.

Microsoft continuera à avoir des difficultés au Japon, et je ne vois aucune raison pour laquelle la prochaine Xbox ferait mieux dans le pays que les précédents modèles. Tout porte à croire que dans les prochaines années, Nintendo restera le roi au Japon, et je ne comprends vraiment pas pourquoi Microsoft est toujours obsédé par le Japon.

Nul n’est devin et nous saurons au cours des années à venir si l’investissement grandissant de Microsoft dans le pays du soleil levant portera ses fruits.

Et vous, que pensez-vous de l’approche et de la stratégie choisies par Xbox pour se faire une place dans le cœur des joueurs japonais ?

Je trouve que c’est beaucoup d’effort pour peu de retour bien que les premiers chiffres sont encourageants pour les Xbox series !

Perso les jeux japonais c’est pas ma tasse de thé et si l’envie me prends d’en avoir un ou deux j’achète une ps5 d’occasion et je fais les 3 ou 4 jeux qui me tentent avant de la revendre (j’ai fais ça pour la ps4)

Entrez votre nom d’utilisateur ou votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien par e-mail pour créer un nouveau mot de passe.

Source: https://xboxsquad.fr/news/2020/11/xbox-au-japon-opportunite-de-succes-et-recherche-de-studios-a-acquerir/

Sony PlayStation, Sony Corporation, Japan, Xbox One, Microsoft Corporation

World news – FR – Xbox au Japon – Opportunité de succès et recherche de studios à acquérir

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here