L’écran Retina 5K de l’iMac 2020 est lumineux, avec des couleurs étincelantes. On offre maintenant une option supplémentaire, au coût douloureux de 625 $, avec du verre « nanotexturé » qui élimine une grande partie des reflets.

Pour sa nouvelle version 27 pouces de l’iMac, Apple a injecté plus de vitesse, un écran 5K qui réduit les reflets et une webcam d’une qualité impressionnante. Peu à reprocher à cette recette gagnante depuis huit ans, à part des bordures d’écran trop larges, un ensemble clavier-souris qui ne nous enthousiasme pas et un coût qui peut devenir astronomique.

Karim Benessaieh
La Presse

L’iMac 27 pouces version 2020 est d’abord présenté par Apple comme « un tout-en-un à tout faire ». Conçu comme un ordinateur de bureau pour la famille, il en a assez sous le capot pour des tâches plus exigeantes comme le montage, le jeu et la vidéoconférence.

Il s’agit vraisemblablement d’une des dernières générations d’ordinateurs Mac équipés d’un processeur Intel, qui sera bientôt remplacé par un Apple Silicon. On n’a pas lésiné sur la puissance de ce dernier Intel, qui peut aller jusqu’à un i9 de 10e génération avec 10 cœurs à 3,6 GHz, 8 Go de RAM à la base qui peuvent être augmentés à 128, et 512 Go de stockage SSD. On peut l’augmenter jusqu’à 8 To, si vous êtes prêt à débourser 3000 $ de plus.

C’est du rapide, cher lecteur, à vous faire oublier le sens du mot « attente » dans la quasi-totalité des opérations courantes. Le réputé laboratoire de GeekBench lui accorde une vitesse supérieure de 10 % par rapport au modèle précédent.

L’écran Retina 5K est lumineux, avec des couleurs étincelantes. On offre maintenant une option supplémentaire, au coût douloureux de 625 $, avec du verre « nanotexturé » qui élimine une grande partie des reflets.

Ce qui n’est pas en option et fait une réelle différence en 2020, c’est la caméra avant à 1080 p, une bénédiction pour les vidéoconférences. Grâce à l’intelligence artificielle, cette caméra gère de façon remarquable les contrastes et vous donne fière allure même avec un éclairage médiocre.

Une bonne note aux haut-parleurs qui livrent un son riche à la basse bien présente. Pour les branchements, on dispose de quatre entrées USB-A, de deux Thunderbolt 3 USB-C, d’une prise Ethernet Gigabit, d’un lecteur de carte SDXC et d’une prise d’écouteurs.

Enfin, il est toujours fascinant de constater à quel point Apple a réussi à conserver au moins une qualité indéniable depuis ses débuts : installer un iMac est un jeu d’enfant, bouclé en moins de cinq minutes quand on dispose d’un compte iCloud.

Il est étonnant qu’on n’ait pas réussi à diminuer la taille des bordures autour de l’écran. Alors que la rumeur annonçait l’été dernier un iMac sans bordures, comme bien d’autres écrans sur le marché, on a plutôt droit ici à de grosses bandes de 27 mm.

L’iMac est livré avec un clavier Magic Keyboard et une souris Magic Mouse 2, tous deux Bluetooth. Même si la touche du clavier est impeccable, nous avons trouvé l’espacement insuffisant et déploré l’absence d’un pavé numérique tout à droite. Quant à la souris Bluetooth, nous l’avons trouvée lente et peu sensible. Après deux jours de tests, nous sommes revenus à une souris filaire à bas prix, mais fiable.

Enfin, le prix de départ de l’iMac 27 pouces est de 2399 $, ce qui est relativement acceptable pour un ordinateur Apple de cette qualité. Mais il vous suffira de quelques ajouts pour rapidement faire grimper la facture. En perdant le contrôle, on peut se retrouver avec une bombe de rêve au prix modique de 11 000 $. Fou.

Pour l’amateur de Mac qui veut un ordinateur polyvalent, mais capable de répondre à la demande, qui se contente actuellement de faire du web et du Word, mais veut toucher à de l’édition ou du jeu vidéo, l’iMac 2020 est de toute évidence un bon choix. La durabilité des ordinateurs Apple est impressionnante et ce petit dernier ne sera manifestement pas dépassé avant belle lurette.

Fabricant : Apple
Prix : de 2399 $ (i5, 8 Go de RAM, 256 Go de stockage) à 3079 $ (i7, 8 Go, 512 Go de stockage)
Note : 4,5 sur 5

(San Francisco) « Nous voulions créer un moyen pour les internautes d’aider les autres, via la technologie, sans effort », raconte Sean Kelly, le créateur d’un moteur de recherche sur l’internet dont les revenus publicitaires sont reversés à des ONG.

Sur Tik Tok, on retrouve de tout. Certes, il y a un important bassin de choses inutiles. Or, des utilisateurs se servent de la plateforme pour éduquer les autres internautes et agrémentent le tout du mot-clic #didyouknow.

(Washington) Le géant de l’informatique Microsoft a révélé jeudi avoir détecté ces dernières semaines des cyberattaques venant de Russie et de Chine visant des personnes et organisations liées à la préparation de l’élection présidentielle américaine du 3 novembre.

En obligeant les fournisseurs importants comme Bell et Vidéotron à réduire leurs tarifs de gros, parfois jusqu’à 77 %, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) n’a pas outrepassé son mandat, a tranché jeudi la Cour d’appel fédérale dans une décision unanime.

(San Francisco) Twitter a annoncé jeudi avoir décidé de retirer ou « étiqueter » les « messages faux ou trompeurs », sapant la confiance du public dans les élections, y compris d’éventuels tweets s’arrogeant la victoire avant que les résultats aient été certifiés par les autorités.

(Shanghai) Le géant chinois des télécoms Huawei a assuré jeudi que son système d’exploitation maison, HarmonyOS, serait disponible sur ses téléphones intelligents dès l’an prochain, après des sanctions américaines qui l’empêchent d’utiliser le système Android.

(San Francisco) Le groupe chinois ByteDance, propriétaire du réseau social TikTok, discute avec le gouvernement américain d’alternatives à une vente de ses opérations aux États-Unis, exigée par Donald Trump au nom de la sécurité nationale, d’après le Wall Street Journal.

(Toronto) Le détaillant électronique Amazon va ouvrir deux nouveaux centres de distribution en Ontario, ce qui entraînera la création de plus de 2500 emplois à temps plein.

(San Francisco) Microsoft a annoncé mardi qu’il s’apprêtait à sortir en novembre la Xbox S, une petite version de sa nouvelle gamme de consoles, au prix de 300 dollars.

(San Francisco) Apple demande désormais des dommages et intérêts à Epic Games, l’éditeur de Fortnite dont il a banni les applications de ses iPhone et autres appareils, signe d’une nouvelle escalade dans la bataille juridique et médiatique entre les deux groupes.

(San Francisco) La présentation du très attendu iPhone 12, premier smartphone d’Apple avec la 5G, est attendue pour le 15 septembre, à en croire une annonce comme toujours mystérieuse du groupe californien et la rumeur qui enfle du côté des experts.

(San Francisco) Epic Games ne s’avoue pas vaincu : son ultra populaire jeu Fortnite a été banni des iPhone et autres appareils d’Apple, mais l’éditeur tente de convaincre la juge californienne qui a approuvé cette mesure d’ordonner une réinstallation de l’appli en attendant le procès.

Après Barack Obama et Eminem, le studio québécois de réalité virtuelle Felix & Paul sera aux commandes d’un autre projet d’envergure, qui offrira un voyage immersif dans la Station spatiale internationale.

(Paris) Deux comptes Instagram de journalistes de Charlie Hebdo, qui avaient mis en ligne la une de l’hebdomadaire avec la reproduction des caricatures de Mahomet, ont été temporairement désactivés dimanche.  

Avec le Pixel 4a, Google offre à peu près tous les avantages des téléphones Android haut de gamme à un prix imbattable. Mais il faut accepter de faire une croix sur certaines fonctions.

Conditions d’utilisation|
Politique de confidentialité|
Registre de publicité électorale|
Code de conduite

Source: https://www.lapresse.ca/affaires/techno/2020-09-13/teste-imac-27-pouces-nouvel-ecran-nouvelle-vitesse-meme-imac.php

iMac, Apple, Computer, Retina display

World news – CA – Testé : iMac 27 pouces, nouvel écran, nouvelle vitesse, même iMac

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here