On a eu l’occasion d’avoir le Xiaomi Mi 10T Pro entre les mains pendant une petite semaine. En faisant le pari de diminuer drastiquement son prix par rapport au Mi 10 Pro du début d’année avec quelques compromis, la marque parvient-elle à conserver assez d’arguments sur son Mi 10T Pro pour en faire un bon rapport qualité-prix ?

L’automne est synonyme de l’arrivée des « T » pour Xiaomi, qui a présenté récemment ses nouveaux Xiaomi Mi 10T, Mi 10T Pro et Mi 10T Lite, des versions logiquement plus évoluées de ses fleurons du début d’année. Sauf qu’on va le voir ensemble dans ce test du Xiaomi Mi 10T Pro – le plus évolué de la gamme – ces nouveaux « T » ne représentent pas tant une montée en gamme mais plutôt un repositionnement tarifaire. Le Xiaomi Mi 10T Pro est ainsi vendu moitié moins que l’était le Xiaomi Mi 10 Pro. Est-il pour autant deux fois moins bon ? Verdict !

D’un point de vue visuel, le Xiaomi Mi 10T Pro donne bel et bien l’impression d’un smartphone premium, tout du moins autant que le Xiaomi Mi 10 Pro lancé début 2020. La marque s’était en effet envolée en début d’année, et même si on avait beaucoup apprécié ses Mi 10 et Mi 10 Pro, on jouait alors dans la cour d’Apple, Huawei ou Samsung, avec la difficulté évidente de faire comprendre au grand public que Xiaomi avait bel et bien sa place sur ce segment. C’est donc après une entrée en matière un brin brutal que Xiaomi fait machine arrière en apportant quelques concessions à son Mi 10 Pro afin de baisser drastiquement son tarif, tout en parvenant tout de même à glisser quelques nouveautés bienvenues.

La principale différence est visible à l’oeil nu, puisqu’il s’agit de l’écran. Contrairement au Xiaomi Mi 10 Pro et sa dalle AMOLED, le Mi 10T Pro se dote d’une dalle LCD. Elle mesure 6,67 pouces et offre une définition de 2 340 x 1 080 pixels avec 386 ppp. C’est donc un immense retour en arrière par rapport à l’OLED dont nous avait auparavant habitué Xiaomi, même si cet écran LCD s’avère tout bonnement excellent pour ce qu’il est. Les couleurs sont parfaitement justes et vibrantes, on dispose d’un mode lecture particulièrement efficace et la luminosité est capable de descendre extrêmement bas pour scroller confortablement la nuit venue. Surtout, c’est le premier smartphone dit « grand public » – hors smartphones gaming – à proposer un taux de rafraîchissement montant jusqu’à 144 Hz ! À titre de comparaison, les smartphones premium tournent aujourd’hui à 90 ou 120 Hz, c’est donc un plaisir de retrouver une telle fluidité sur cet appareil, surtout à ce prix. Avec MIUI 12 et ses animations en pagaille (lire notre prise en main), ce très haut taux de rafraîchissement et la puissance disponible avec le Snapdragon 865, l’expérience est vraiment très agréable, extrêmement fluide au quotidien. Pour autant, même si ce taux de rafraîchissement à 144 Hz est une très bonne nouvelle, cela reste un ajout qui peut paraître superflu à l’usage. À notre sens, l’apport d’une dalle OLED plutôt que LCD apporte un confort supérieur à un taux de rafraîchissement aussi haut, qui, s’il est très confortable de 60 à 90 Hz, n’est qu’anecdotique entre 90 Hz et 120 Hz, et encore plus entre 120 Hz et 144 Hz.

En scrutant le reste de cet écran, on voit quand même où Xiaomi a taillé dans ses frais. Cette dalle est totalement flat, et plus incurvée comme sur les Mi 10. De notre côté, on ne trouve pas sa dérangeant, au contraire, puisque cela évite les faux contacts et rend la prise en main un brin meilleure. Cela reste néanmoins un léger pas en arrière, puisqu’on se doute qu’un écran plat est moins coûteux à produire qu’une dalle incurvée. En revanche, ce qui peut être dérangeant, c’est cette épaisse bordure en bas du téléphone – LCD oblige – qui vient entacher le design général. Aussi, on a trouvé la luminosité un peu limite, notamment en extérieur, contrairement à celle proposé sur l’OLED du Mi 10 qui était confortable en toute circonstance. Mais on chipote, car, on le répète encore une fois, le Mi 10T Pro propose une dalle réellement exceptionnelle pour du LCD, et mieux vaut un bon LCD qu’un mauvais OLED aux couleurs désastreuses.

À l’arrière, aussi, Xiaomi a opéré d’importants changements par rapport à ses Mi 10. Si on retrouve toujours un dos en verre – permettant la recharge sans fil – les capteurs photos sont désormais rassemblés dans un imposant bloc photo, et plus dans une ligne verticale. On retrouve une disposition plutôt originale mettant largement en avant le capteur principal de 108 MP, situé sur la partie haute de ce bloc photo, qui, comme la plupart de ses concurrents, dépasse très franchement du boîtier. À noter que ce dos en verre s’avère extrêmement réfléchissant, si bien que vous pourriez même l’utiliser comme un miroir ou un retour lors des selfies capturés avec la caméra arrière. Mais après tout, la plupart auront tôt fait d’y mettre une coque. On retrouve sinon un port USB-C pour la recharge sur la tranche basse, qui contient également une grille haut-parleur et l’emplacement pour la carte SIM. Sur la tranche de droite, on dispose des boutons volume ainsi que du bouton Power sur lequel est intégré le capteur d’empreinte digitale, puisque celui-ci n’est plus situé à même l’écran – LCD oblige. Au quotidien, on a trouvé ce capteur très rapide d’utilisation et plutôt bien placé, rendant le déverrouillage du smartphone transparent et instinctif. Enfin, pas de prise de jack 3,5mm, mais c’est désormais devenu une coutume sur les smartphones de nos jours.

Si, comme on l’a vu précédemment, Xiaomi a fait machine arrière en intégrant une dalle LCD plutôt qu’OLED sur ce Mi 10T Pro, le constructeur l’a néanmoins doté de la même puce que son prédécesseur, soit le Snapdragon 865. Certes, il ne s’agit pas de la version « Plus » de la dernière puce haut de gamme de Qualcomm, mais elle suffit très largement à supporter tous les usages qu’on peut avoir d’un smartphone avec une extrême rapidité, du scroll sur les réseaux sociaux aux jeux mobiles, même très gourmands. Aussi, cette puce offre au Xiaomi Mi 10T Pro une compatibilité avec la 5G, rendant le smartphone paré pour l’avenir. Pour accompagner ce SoC, on retrouve 8 Go de RAM LPDDR5 ainsi qu’un système de stockage en UFS 3.1. Le tout, si l’on considère la vitesse de défilement procuré par la dalle 144 Hz et les animations en pagaille de MIUI 12, débouche d’une expérience extrêmement agréable, donnant le sentiment d’avoir une véritable bête de course entre les mains tant la navigation est fluide.

Cela est d’autant plus pertinent d’avoir incorporé un SoC ultra-rapide et un écran 144 Hz que MIUI 12, dernière version de la surcouche logicielle du constructeur, offre lui-même une grande sensation de fluidité. Dans sa douzième itération, MIUI a vu les choses en grand et se dote de nombreuses fonctionnalités, en plus d’un rafraîchissement conséquent de son interface. Ainsi, la place est faite aux animations en tout genre, avec un côté plutôt spectaculaire, mais aussi à l’arrivée d’un tout nouveau mode sombre, et de nouveaux paramètres de protection de la vie privée, auparavant l’un des points noirs de la marque. L’interface en elle-même nous a beaucoup fait penser à iOS, avec une mention spéciale pour le volet du Centre de contrôle, situé à la même place que chez Apple. Néanmoins, Xiaomi a vraiment bien peaufiné son interface, et malgré les ressemblances avec un certain OS pommé, MIUI 12 offre une expérience clairement plaisante, avec des options en pagaille pour convenir à une très large majorité d’utilisateurs.

Enfin, un mot sur l’autonomie, qui nous a semblé excellente durant cette petite semaine d’utilisation. Dans nos tests, on a largement pu passer la journée sans avoir à recharger le smartphone. Équipé d’une batterie de 5 000 mAh, le Xiaomi Mi 10T Pro semble en effet mieux équipé que le Mi 10 Pro, quant à lui doté d’une batterie de 4 500 mAh. Néanmoins, la présence d’une dalle LCD – consommant plus que l’OLED – ainsi que d’un taux de rafraîchissement à 144 Hz vient nuancer ce propos. Soyez sans crainte : le Xiaomi Mi 10T Pro est un smartphone plutôt autonome, et si jamais vous tombez en rade de batterie à un moment où vous seriez pressé, le smartphone est compatible avec la recharge à 33W (contre 50W pour le Mi 10 Pro), capable de remplumer ses accus de 0 à 100% en seulement une heure, et 30 minutes seulement pour récupérer 65% ! Par ailleurs, cette fois Xiaomi inclura directement le bloc chargeur 33W compatible dans la boîte de l’appareil.

Pas de grandes surprises ni de réelles évolutions en soi sur la partie photo, Xiaomi s’étant surtout contenté de faire en sorte que son Mi 10T Pro offre peu ou prou les mêmes performances photo (et vidéo) que son Mi 10 Pro, à moitié prix. Et le pari semble réussi, même si nous n’avions pas de Mi 10 Pro sous la main pour faire la comparaison en détails. Les clichés sont extrêmement détaillés grâce à la présence de ce fameux capteur de 108 MP (dont les clichés ressortent en 27 MP avec le Pixel Binning), faisant du Mi 10T Pro le smartphone le moins cher équipé d’un tel capteur.

On a trouvé les résultats vraiment très bons, surtout avec ce capteur principal à tout faire. La saturation des couleurs est plutôt bien gérée (avec un rendu un peu terne mais parfait pour entreprendre des retouches ultérieurement), il est très à l’aise en basse lumière et l’excellente gestion de la HDR en fait vraiment un couteau suisse capable de s’en tirer dans n’importe quelle situation. Le capteur ultra grand-angle de 13 MP s’en sort convenablement, mais on éprouve néanmoins plus de réserve sur ce capteur macro de 5 MP, qu’on a vraiment trouvé anecdotique. On aurait clairement préféré un téléobjectif à ce macro, mais, soyons honnête, le capteur principal de 108 MP offre clairement tout ce dont vous auriez besoin, y compris un zoom (numérique) vraiment correct au moins jusqu’au X5.

Enfin, un mot sur le capteur frontal de 20 MP qui n’est ni plus ni moins que le même qui équipait déjà le Mi 10 Pro, et qui s’avère largement suffisant pour capturer des selfies de qualité. Côté vidéo, on note que le smartphone est capable de shooter en 8K à 30 images par seconde, ainsi qu’en 4K à 30/60 images par seconde. Un mode Super Stablisation permet de se passer d’un gimbal, et on a trouvé les résultats globalement bons, même si en deçà de ce que peut proposer un iPhone 11 ou un Galaxy S20 en vidéo.

Le Xiaomi Mi 10T Pro est officiellement disponible à partir de 569,90 euros sur le Mi Store, mais aussi chez de nombreux revendeurs.

Après avoir drastiquement monté en gamme avec ses Mi 10, Xiaomi fait machine arrière et revient avec quelques compromis sur son Mi 10T Pro. Exit le magnifique écran AMOLED du Mi 10, on retourne cette fois à du LCD, qui, s’il s’avère vraiment très bon pour un écran de ce type, ne fait pas tout à fait le poids face à l’OLED. Néanmoins, à ce prix, le smartphone dispose d’atouts dignes d’un premium et parfois même au-delà, à commencer par une très bonne autonomie, son affichage en 144 Hz, son capteur photo principal de 108 MP ou encore son Snapdragon 865. D’autant plus qu’il est compatible avec la 5G et qu’il offre une expérience de navigation ultra-satisfaisante au quotidien grâce à MIUI 12. Avec le Mi 10T Pro, Xiaomi renoue clairement avec l’excellent rapport qualité-prix qui l’a toujours caractérisé.

Source: https://www.journaldugeek.com/test/xiaomi-mi-10t-pro/

Xiaomi, MIUI

World news – FR – [Test] Xiaomi Mi 10T Pro, retour vers le rapport qualité-prix

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here