Un projet de résolution européenne devant être finalisé en ce mois de novembre 2020. Il viserait à interdire le chiffrement de bout en bout des messageries privées. Une volonté qui s’appuierait sur la lutte antiterroriste.

Selon le média autrichien ORF.at, cité par le site d’actualité spécialisé L’usine digitale, le Conseil de l’Union européenne (réunissant des ministres des Etats membres de l’UE) s’est mis d’accord, le 6 novembre, sur un projet de résolution visant à bannir le système de cryptage qu’utilisent notamment les applications de messagerie Telegram, WhatsApp ou Signal – le chiffrement de bout en bout. Le but serait de faciliter l’accès pour les renseignements aux contenus échangés par les utilisateurs de ce type de messagerie, afin de renforcer la lutte contre le terrorisme.

«[L’UE doit garantir la] capacité des autorités compétentes dans le domaine de la sécurité et de la justice pénale afin d’exercer les pouvoirs légaux en ligne et hors ligne», indiquerait le texte de ce projet de résolution, non rendu public par le Conseil de l’UE mais auquel ORF affirme avoir eu accès. Les auteurs du texte feraient valoir, selon L’usine digitale, qu’il «existe des cas où le chiffrement rend l’analyse du contenu des communications […] extrêmement difficile ou pratiquement impossible malgré le fait que l’accès à ces données serait légal». Or, selon le même document, les solutions techniques pour accéder aux données chiffrées se doivent d’être conformes «aux principes de légalité, de transparence, de nécessité et de proportionnalité».

BREAKING: Austrian press reporting EU Council of Ministers have an ‘almost complete’ resolution on the table to ban end to end encryption on apps like @whatsapp & @signalapp. Waiting on further reporting. https://t.co/jgLfsGnn9Qpic.twitter.com/p07WFfJaB4

Interviewé par RT France ce 11 novembre, Fabrice Epelboin, professeur à Sciences Po et spécialiste des réseaux sociaux, a commenté ce projet en rappelant que les terroristes du 13 novembre 2015 s’étaient coordonnés par SMS. «Il n’y a pas moins chiffrés que les SMS», rappelle-t-il, arguant que cela n’a pas empêché les terroristes de s’organiser avec «cette technologie très primitive» et non cryptée.

Une version finalisée du texte doit être présentée le 19 novembre au groupe de travail du Comité permanent de coopération opérationnelle en matière de sécurité intérieure (COSI), selon ORF. Le texte devrait ensuite arriver le 25 novembre devant le Conseil des représentants permanents de l’UE (COREPER), puis devrait être soumis au Parlement européen. D’ici là, son contenu peut évoluer. Il convient de rappeler que les hommes politiques ne sont pas les derniers à utiliser les messageries cryptées sécurisées telles que Telegram… Et, précise Fabrice Epelboin auprès de RT France, si ces messageries ne sont plus sécurisées, les malfaiteurs –terroristes ou non – ne manqueront pas de chercher d’autres moyens communiquer de manière confidentielle.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d’audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»

Source: https://francais.rt.com/international/80671-signal-telegram-whatsapp-union-europenne-compte-prendre-chiffrement-de-bout-en-bout

Encryption, WhatsApp, Signal, European Union

World news – FR – Signal, Telegram, WhatsApp… L’UE compte-t-elle s’en prendre au chiffrement de bout en bout ?

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here