Aller au contenu |
Aller au menu |
Aller à la recherche

Par Guillaume ROBERT
le jeudi 8 octobre 2020 – Actualité

– Cet article a été lu 11654 fois. Commentaires : 7 .

Voilà à un vélo qui n’était clairement pas attendu au sein de la gamme Specialized et qui crée la surprise. Une sortie de piste pour Specialized… ou plutôt un retour aux fondamentaux du vélo, puisque la marque annonce ce vélo comme un modèle conçu pour ceux qui veulent un vélo pour pédaler par passion plus qu’à la performance pure, ce qui est le crédo de la marque américaine depuis quelques années.

Avec l’arrivée du Tarmac SL7 récemment, qui allie légèreté, polyvalence et aéro, le Venge n’a plus lieu d’être dans la gamme 2021 et disparaît du catalogue. Bien sûr, il reste le Roubaix Disc ainsi que le Shiv TT, mais Specialized désire continuer à proposer 4 vélos et c’est là que l’Aethos arrive. Un vélo qui revient sur l’essentiel, pensé pour ceux qui aiment rouler sans nécessairement se soucier des performances – mais qui arrive à ne peser que 5.9kg dans sa déclinaison haut de gamme – et en conservant la maniabilité des vélos de la marque. A cela s’ajoute un design relativement épuré, intemporel, comme l’était le Cannondale SuperSix en son temps.

La légèreté, c’était bien la priorité du cahier des charges pour cet Aethos. Pour y arriver, sans perdre la maniabilité du vélo, Specialized a lancé de nombreux calculs sur leurs ordinateurs pour simuler plus de 100000 formes possibles. Il en résulte le cadre que vous avez aujourd’hui sous les yeux. Des formes simples, pas de travail aérodynamique qui se serait fait au détriment de la masse.

On trouve donc un cadre très simple, avec une douille cylindrique et des tubes (horizontal et diagonal) quasiment rond eux-aussi. Quasiment, car s’ils sont ronds sur certaines parties, ils sont elliptiques en d’autres points, comme le tube diagonal au niveau de la boîte de pédalier.

La chose intéressante à noter est que les épaisseurs de paroi des tubes sont importantes dans tout le cadre, mais en raison du plus petit nombre de couches de rigidité, le poids total a considérablement diminué.

Grâce à toutes ces recherches, la version S-Works de l’Aethos, en FACT 12R, atteint le poids de seulement 585g en taille 56. En réalité, 555g, mais il faut ajouter 25 à 45g de peinture environ suivant les designs. La couleur de cadre la plus légère est la Satin Carbon/Jet Fuel avec ses 585 g. Les autres coloris représentent un poids supplémentaire de 25 g (Satin Carbon/Red Gold Chameleon/Bronze Foil) et 45 g (Satin Flake Silver/Red Gold Chameleon/Brushed Chrome).

Malgré ce poids, le vélo est homologué UCI, même s’il n’y a aucune chance de le voir briller en Pro Tour. Mais Specialized a voulu ainsi satisfaire les coureurs amateurs participants par exemple à des championnats du monde et qui les oblige tout de même à opter pour du matériel homologué.

Aethos bénéficie comme toute la gamme du concept Rider First Engineered, qui garanti le même comportement pour tous les cyclistes, qu’ils optent pour un cadre en 49 ou en 61.

Voici les poids donnés par Specialized pour chaque taille de cadre en coloris Satin Carbon / Jet Fuel :

Même si ces chiffres valent ce qu’ils valent, Specialized a fait tester son Aethos par l’Institut Zedler, face à d’autres cadres de la même catégorie. Résultat, l’Aethos arrive à un ratio rigidité / poids de 162 contre 141 pour le Canyon Ultimate CF EVO LTD et 132 pour le Tarmac SL6.

Et le Tarmac SL7 me direz-vous ? Specialized n’a pas jugé bon de le mettre dans le classement, puisqu’il n’est pas du tout dans la même catégorie et ses tubes aéro le pénalisent forcément côté poids.

Il semblerait donc que malgré son extrême légèreté, l’Aethos reste rigide et donc dynamique, loin de certains cadres plutôt mous d’il y a quelques années quand on arrivait à ce poids.

Pas de place à l’exotisme sur Aethos. Tous les vélos sont garantis pour pouvoir être utilisés par des cyclistes jusqu’à 125kg !

Specialized a donc gagné de poids sur quelques éléments comme une nouvelle tige de selle Alpinist en 27.2mm de diamètre et 136g seulement, ainsi qu’une patte de fixation Flat Mount spécifique plus légère à l’avant qui n’est compatible qu’avec un disque de frein de 160mm.

La version Founder’s Edition bénéficiera quant à elle du tout nouveau cockpit Alpinist, qui ne pèse que 274g, tout en bénéficiant d’une ergonomie idéale aussi bien mains en haut que mains dans le creux du cintre.

Le boîtier de pédalier est de type fileté et le cadre accepte des pneus jusqu’à 32mm de section, même s’il sera livré avec des 26mm. Il est compatible aussi bien mono-plateau (52 dents max) que double et avec les transmissions mécaniques (sauf S-Works) et électroniques pourront être montées.

Disponible de la taille 49 à 61, il bénéficie d’une géométrie qui permet d’avoir les mêmes points d’appuis que sur un Tarmac SL7.

Vous aurez noté que Specialized n’a pas opté pour une intégration totale de la câblerie, ceci bien sûr pour gagner du poids et éviter le recours à une potence et une douille spécifique.

La version équipée de la transmission Dura-Ace Di2 (ainsi que d’un capteur de puissance 4iiii) et de roues Alpinist CLX avec disques 160/140mm arrive donc à 6kg pour un tarif de 11799€.

Il est livré avec une transmission 52/36 et les roues Alpinist CLX chaussées de pneus Turbo Cotton en 26mm.

La version en SRAM Red eTap AXS, elle aussi munie de son capteur de puissance et des roues Alpinist est un peu plus lourde, à 6.2kg, avec disques de 160mm aussi bien à l’avant qu’à l’arrière mais est proposée au même tarif de 11799€.

Il est livré avec une transmission 48/35 et les roues Alpinist CLX chaussées de pneus Turbo Cotton en 26mm.

Pour ceux qui voudraient un vélo plus personnalisé et pourquoi pas encore plus léger, le kit cadre est disponible au tarif de 4499€, dont une version Jet Fuel. Mais c’est quoi donc Jet Fuel ? Une version seulement apprêtée (mais on peut rouler comme ça) et des stickers facilement retirables, de sorte que vous aurez tout le loisir de vous faire faire une peinture sur-mesure dans un des peintres agréé par Specialized, comme Colour Monkey en Belgique par exemple.

Facturée 12999€, il s’agit sans aucun doute de la version ultime, mais il n’y en aura pas pour tout le monde. Une production limitée à 300 exemplaires dans le monde, dont 16 pour le marché francophone, livrée avec un coloris spécifique Satin Brushed Liquid Silver/Holographic.

Cette version sera montée avec un groupe Shimano Dura-Ace Di2, la gamme complète des composants Roval dont le nouveau cockpit ainsi que le boîtier de pédalier et les galets de dérailleurs CeramicSpeed. Son poids, 5.9kg en taille 56.

Des versions Specialized plus accessibles sont-elles prévues ?
Car les versions Sworks, bien que magnifiques, sont inabordables… Pour moi en tout cas, et je ne pense pas être le seul !!!

specialized re invente l’eau tiède ….actuellement je roule sur 1 treck emonda , taille 54 , sram e tap , roues corima boyaux , mais pas les + légères , selle smp à presque 200 grs , pédales look etc etc : poids : 6,2 kgs .

Pour faire des championnats du monde amateur il faut un vélo à la norme UCI à savoir 6,8kg 😉

“….un retour aux fondamentaux du vélo, puisque la marque annonce ce vélo comme un modèle conçu pour ceux qui veulent un vélo pour pédaler par passion plus qu’à la performance pure…”

Nom ou pseudo :

Adresse email :

Site web (facultatif) :

Commentaire :

AccueilTest matérielTest textileTechniqueActualitéChez les prosInterviewsVélobsession

Propulsé par Dotclear
Thème Matosvelo 2.5 sur base dcBootstrap par HTML Edition

– Adapté pour Matosvelo par Com’3Elles – Mentions légales et Copyright©

Source: https://www.matosvelo.fr/index.php?post/3227/s-works-aethos-le-velo-ultra-leger-et-epure-de-specialized

Specialized Bicycle Components

World news – FR – S-Works Aethos, le vélo ultra-léger et épuré de Specialized

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here