Le spécialiste français des objets de santé connectés Withings a commercialisé lundi 7 septembre son dernier produit : la Scanwatch, une montre connectée au design sobre et élégant bardée de technologies, capable de détecter les problèmes cardiovasculaires et certaines perturbations respiratoires et dotée d’une autonomie longue durée.

Présentée en début d’année au CES de Las Vegas et retardée par la crise du coronavirus, elle est finalement disponible cet automne aux prix de 279,95 euros et 299,95 euros en deux tailles de cadran (38 ou 42 mm) et deux coloris noir ou blanc. 

La ScanWatch n’est pas une montre connectée classique. Elle n’est pas pensée comme une extension du smartphone affichant les notifications au poignet. Elle a été développée en collaboration avec des chercheurs, des cardiologues et des spécialistes du sommeil français et américains pour proposer un suivi médical poussé en plus des fonctionnalités de suivi de la pratique sportive que l’on retrouve habituellement dans ce type de produit.

La liste des mesures qu’elle est capable de réaliser donne une idée de l’étendue de son potentiel : 

– Electrocardiogramme (ECG) pour détecter la fibrillation auriculaire- Suivi de la fréquence cardiaque – Détection des perturbations respiratoires- Suivi du sommeil (cycles et apnée)- Suivi de l’activité physique (calories, marche, course, vélo, natation)

Comme l’Apple Watch Series 4, lancée fin 2018, la ScanWatch est capable d’enregistrer un électrocardiogramme (ECG), une représentation graphique de l’activité du coeur, qui permet de détecter une éventuelle fibrillation auriculaire. Cette forme d’arythmie peut avoir de graves conséquences si elle n’est pas détectée à temps. Souvent sous-diagnostiquée, elle est à l’origine de près d’un tiers des accidents cardiovasculaires chaque année en France. La ScanWatch peut partager les enregistrements avec un médecin via l’application Health Mate.

La montre est certifiée médicalement pour réaliser ces mesures. Elle est équipée de deux électrodes au dos du boîtier et d’un anneau métallique qui entoure le cadran. Il suffit de sélectionner la fonctionnalité à l’aide de la couronne latérale et de placer deux doigts de part et d’autre de l’anneau pour créer un circuit électrique qui va permettre de mesurer l’activité du coeur en seulement trente secondes. L’opération est parfaitement maîtrisée et aussi facile à réaliser qu’avec l’Apple Watch.

La montre est aussi conçue pour surveiller la fréquence cardiaque en permanence au fil de la journée. Ce suivi proactif doit permettre d’alerter l’utilisateur si le rythme est trop bas ou trop élevé pour l’inciter à réaliser un ECG si nécessaire. Mais les notifications de fréquence cardiaque ne sont pas encore activées pour l’instant, elles le seront dans une prochaine mise à jour.

La ScanWatch embarque aussi un oxymètre de qualité médicale. Elle est dotée d’un capteur de Sp02 qui mesure le taux d’oxygène dans le sang d’une personne. Cette donnée est importante dans le cadre du sport pour fournir l’oxygène nécessaire aux muscles durant l’effort. Elle permet aussi aux alpinistes de ne pas dépasser leurs limites en haute altitude. La mesure de la saturation en oxygène dans le sang peut également fournir le diagnostic rapide d’une insuffisance respiratoire et être utilisée dans le suivi de pathologies chroniques comme l’asthme et les BPCO. Withings a d’ailleurs reçu l’aval de l’ANSM au mois d’avril pour tester cette fonction dans le suivi à distance des malades du Covid-19 en détresse respiratoire.

Withings met pour la première fois le capteur de Sp02 à contribution pour détecter l’apnée du sommeil, une pathologie à l’origine de nombreux troubles du comportements qui touche un million et demi de Français et qui n’est détectée que dans 20% des cas. Développée avec des experts, la fonctionnalité doit être validée d’ici la fin de l’année par une étude clinique qui a été retardée par la crise sanitaire. En attendant, Withings préfère parler de “perturbations respiratoires”.Pour détecter ces perturbations qui peuvent être le signe d’une apnée du sommeil, la montre va surveiller la fréquence cardiaque, le rythme respiratoire, les cycles de repos et d’activité et le taux de saturation en oxygène durant la nuit. Elle fournit un rapport complet de la qualité du sommeil et définit trois catégories pour évaluer l’intensité des perturbations respiratoires. En cas de perturbations sévères, l’application invite l’utilisateur à compléter le diagnostic par un examen médical. A noter que cette mesure diminue l’autonomie de la montre lorsqu’elle est réalisée toutes les nuits et peut être effectuée de façon aléatoire tous les trois mois.

La montre assure aussi le suivi du sommeil, une fonction plus habituelle. Elle affiche le résumé des nuits passées et attribue un score global qui évalue la régularité des horaires de coucher, le temps passé dans les différentes phases de sommeil et le temps total assoupi. Il est possible de paramétrer un réveil intelligent pour être réveillé à l’heure idéale dans une fourchette d’une demi-heure en fonction de la qualité de la nuit.

Si la ScanWatch se distingue par la profondeur de ses fonctions de santé, la partie sportive n’est pas vraiment au diapason. Elle peut suivre cinq activités à sélectionner parmi une quarantaine de disciplines grand public. Mais l’utilisation de la montre durant un exercice s’avère rapidement fastidieuse car il faut presser la couronne pour lancer et stopper un exercice, revenir dans les menus pour choisir une autre activité, recommencer, etc. Il est plus simple d’utiliser directement l’application pour smartphone.L’autre point fort de la ScanWatch est son autonomie longue durée. Withings promet jusqu’à 30 jours d’endurance et nous n’avons pas eu besoin de la recharger après 10 jours d’utilisation. La montre perd généralement entre 3% et 5% chaque jour, en fonction des usages. Elle est étanche jusqu’à 50 mètres et peut donc être utilisée sans souci sous la douche ou à la piscine. Elle est associée à une application complète, facile à prendre en main et très pédagogue qui éclaire parfaitement l’utilisateur sur le fonctionnement des différents capteurs et les objectifs poursuivis par chaque collecte de données.La ScanWatch s’avère au final un très bon compagnon au quotidien pour les personnes qui souhaitent un suivi complet de leur santé. Son look élégant et sa conception analogique en font une montre plus discrète et moins chronophage que l’Apple Watch et la plupart des smartwatches sous Android Wear. Mais elle offre une interactivité et une connectivité moins poussées que ses concurrentes, avec très peu de fonctions multimédias et un suivi sportif limité.

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous
Inscrivez-vous

Il apparaît que la rétrogradation de Mars va vous laisser un bon répit car vous travaillez d’arrache-pied depuis des semaines pour rattraper un retard, ou pour gagner plus afin de boucher un trou…

Source: https://www.rtl.fr/actu/sciences-tech/test-de-la-withings-scanwatch-la-montre-qui-surveille-le-coeur-et-l-apnee-du-sommeil-7800783430

Withings, Watch, Sleep apnea

World news – FR – On a testé la montre de Withings qui surveille votre coeur et l’apnée du sommeil

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

Previous articleRecord revenue at listed video games developer Team 17
Next articleBluetooth Bug Could Allow MITM Attacks
Georges MOMO
Georges MOMO est Ingénieur informatique ( Diplôme obtenu à 3IL Limoges France) Il début sa carrière par un stage de fin d'étude d'ingénieur à Toulouse sur un projet de AIRBUS Toulouse Blagnac, il enchaîne ensuite à Nantes où il travaille sur le projet de la migration documentaire de la BPCE. Son ambition le conduit ensuite à Paris où il travaille sur deux projets de la banque de France (Validation des titres de bourse émis sur le marché européen et la génération centralisée des documents) qu'il quitte quelques années plus tard occupant le poste de responsable technique. Passionné de l'information, il est actif sur le web et sur le terrain depuis les années 2000.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here