Par

Jarod

( @__steeve__)

,

le 23 septembre 2020 à 15h40

Plus d’un an après avoir quitté Activision Blizzard, Mike Morhaime, l’un des trois pères fondateurs de Blizzard, annonce son retour aux commandes d’une nouvelle entité baptisée Dreamhaven. Celle-ci rassemble déjà deux studios de développement dirigés par d’autres vétérans de Blizzard.

Cofondateur du studio de World of Warcraft, Mike Morhaime avait quitté son poste de PDG en octobre 2018 pour laisser sa place à J. Allen Brack. Il était alors devenu consultant au sein de l’entreprise le temps de quelques mois pour finalement quitter définitivement le giron d’Activision Blizzard en avril 2019. Âgé de 52 ans, Mike Morhaime mettait alors fin à une aventure de 28 ans, sans écrire pour autant la dernière ligne de son histoire dans le jeu vidéo, comme le révèle l’annonce du jour.

Basé à Irvine, Dreamhaven n’est donc pas un studio mais un éditeur ayant vocation à héberger plusieurs studios de développement pouvant s’appuyer sur un pôle central chargé de s’occuper des opérations, de la publication et des partenariats. Cette équipe opérationnelle inclut notamment Amy Morhaime, l’épouse de Mike et elle aussi ancienne membre de Blizzard où elle fut notamment en charge des opérations eSports. Dreamhaven compte aujourd’hui deux studios encore en phase de construction et de recrutement : Moonshot Games et Secret Door Games.

Moonshot Games entend rassembler les joueurs autour d’une culture de la curiosité entretenue par des développeurs n’ayant pas peur d’expérimenter des idées un peu folles. Consulter le profil des 10 membres fondateurs permet vite de comprendre que tout ce petit monde partage un point commun : tous sont des expatriés ayant quitté Blizzard pour rejoindre le projet de Mike Morhaime. Citons par exemple le directeur créatif Ben Thompson (Hearthstone) et le réalisateur Dustin Browder (StarCraft II, Heroes of the Storm, Command & Conquer).

De son côté, Secret Door Games se qualifie d’équipe de fondus de jeu de rôle, de jeu de plateau (et de jeu vidéo aussi, oui). Et là encore, les 7 membres fondateurs débarquent tous de Blizzard, à l’exception de Kate Welch qui a passé ces trois dernières années chez Wizards of the Coast. On retrouve également dans l’équipe le réalisateur Eric Dodds (Hearthstone, World of Warcraft, StarCraft), l’artiste Billy Shih (Heroes of the Storm, StarCraft II) et le producteur exécutif Chris Sigaty (Hearthstone, Heroes of the Storm, StarCraft II, Medal of Honor : Airborne).

Une colonie d’anciens pensionnaires de Blizzard sans doute désireux de reprendre davantage le contrôle de leur destin après avoir assisté à la prise de contrôle de la direction d’Activision sur les affaires de Blizzard, comme le souligne le journaliste Jason Schreier, auteur d’un certain nombre de recherches sur la question à l’époque de Kotaku. “La consigne d’Activision pour Blizzard a été de réduire les coûts et de produire plus de jeux, ce qui a déplu à de nombreux vétérans dans l’équipe”, rappelle-t-il.

Infatigable forçat de la news à pas d’heure et vigie officielle de l’actu sur Gamekult, Jarod a choisi une retraite stratégique en *province* pour préserver son anonymat en adamantium : même chez Gamekult, personne ne sait à quoi ressemble l’homme qui pond tous ces articles polissons sur Dead or Alive et Senran Kagura. On finira sans doute un jour par apprendre qu’il s’agissait de Puyo qui n’assume pas.

Le trailer du jour

Plus d’un an après avoir quitté Activision Blizzard, Mike Morhaime, l’un des trois pères fondateurs de Blizzard, annonce son retour aux commandes d’une nouvelle entité baptisée Dreamhaven. Celle-ci rassemble déjà deux studios de développement dirigés par d’autres vétérans de Blizzard.
Cofondateur du studio de World of Warcraft, Mike Morhaime avait quitté son poste de PDG en octobre 2018 pour laisser sa place à J. Allen Brack. Il était alors devenu consultant au sein de l’entreprise le temps de quelques mois pour finalement quitter le giron d’Activision Blizzard pour de bon en avril 2019. Âgé de 52 ans, Mike Morhaime mettait alors fin à une aventure de 28 ans, sans écrire pour autant la dernière…

Curieux de savoir ce qu’il va en sortir, sans les licences, à partir d’une feuille blanche.

Pour un premier projet, avec surement des investisseurs au cul, je pense que non.
Dans qq années après qq succès, éventuellement.

Et pour être plus précis, la story c’est qu’à l’époque Blizzard avait contacté Games Workshop pour dev des jeux sous licence Warhammer. GW aimant beaucoup trop l’argent ( comme toujours ) a vu « ses tarifs Â» jugés beaucoup trop démentiels pour Blibli qui a ainsi décidé de créer ses propres univers + ou – « plagiés Â»â€¦ atchoum pardon inspirés de ceux de Warhammer.

Sinon ce sera intéressant de voir ce qu’ils vont faire, les talents sont là maintenant il n’y pas les moyens de Blibli et comme dit @Shinja ils partent d’une feuille blanche, pas évident. Ils auront l’intérêt des fans avec eux au moins.

Moi qui me demandait où était Blizzard je sais maintenant que son esprit est partie vers la liberté pour enfin refaire des bons jeux

J’ai l’espoir d’y retrouver le soin et la passion portés pendant des années par ce monsieur entre autres. C’est une bonne nouvelle que de voir une maison de production (et des studios) se bâtir sur un héritage Blizzard.

Intéressant, affaire à suivre, j’avoue que j’ai jamais été le plus grand client des productions Blizzard, mais quand des vétérans quittent des boîtes pour voler de leurs propres ailes ça m’intéresse toujours (du style Raphaël Colantonio), donc on verra bien !

Blizzard a laissé tombé les jeux de niches type RTS et strategie, ça ne les interesse plus.
cette «niche» de joueurs abandonnés representent tout de meme quelques millions de joueurs.

les jeux comme Warcraft, Starcraft, Diablo, hors cinematique ne coute pas des fortunes en dev, PoE, Torchlight, Van helsing sont de bons exemple.

Starcraft 2 c’est 100 M de dollars en 2010, aujourd’hui à refaire ce serait encore plus cher, et c’est sans compter les extensions qui ont suivi.

Et pour moi ces studios vont viser bien plus haut que PoE ou Torchlight en matière de réalisation, ce sont quand même des dev qui se sont occupés de jeux importants, je les vois mal redescendre tout d’un coup à du dev limite indé, même si c’est sûr il n’auront pas les budgets de Blizzard.

SC2, je suis tjs dessus, donc je connais, les 100 millions, c’était pour WOW, pas par SC2.

mais le cout, c’est le très long développement, 7 ans, les cinematiques « a la blizzard», les proto balancé a la poubelle
le dev en lui meme, c’est moins de 50 personnes

pour le reste, les map sont réalisés par des benevoles depuis 10 ans.
les skins et commandants sont vendus regulierement depuis le free to play

Moi je les vois sur un positionnement plus haut en terme de qualité que les softs concurrents que tu as présenté, donc j’ai l’impression que les investissement seront tout de même supérieurs à ceux de de jeux comme Torchlight ou PoE, sans atteindre évidemment ceux de Actizzard.

On verra, mais c’est une très bonne nouvelle d’avoir un nouveau concurrent sur l’échiquier, Blizzard a vraiment été feignant et je serai content que quelqu’un vienne le secouer directement : pas de Warcraft 4 alors que le 3 a 18 ans, un wow qui s’enlise depuis 10 ans dans des extensions sans innovation de game design (c’est toujours la même routine), un OW2 qui ressemble plus à un OW1.5 intégrant du PVE (sans intérêt dans ce jeu selon moi), et finalement le seul qu’on attend tous un peu, D4, mais qui apparemment n’a pas convaincu tout le monde non plus.

Même sans jamais avoir été un fana de Blizzard de façon général, il n’’y a qu’à espérer qu’ils arrivent a quelque chose pour perdurer et produire des jeux vidéos et non juste des exercices fiscale.

Souhaitons leur plus de succès que les 20 autres studios fondés par les anciens de Blizzard et disparus dans l’indifférence générale.

Gaijin Dash en direct pour suivre les conférences Xbox et Square Enix du TGS 2020

Je ne suis pas intéressé, revenir au site

On ne va pas se mentir, vous ne lisez Gamekult gratuitement que parce que la publicité paye nos salaires à votre place. Et c’est OK, on aime bien l’argent.

Mais si vous souhaitez nous financer autrement et couper la totalité des pubs, soutenez la rédac’ via un abonnement (dès 2,5 euros par mois).

Si vous souhaitez laisser la publicité payer à votre place, laissez donc la publicité payer à votre place.

Je préfère afficher de la publicité, revenir au site

La rédac’ sélectionne en toute indépendance les promos les plus intéressantes repérées sur le net, peu importe la marque ou le commerçant. Cela vous permet d’acheter vos jeux moins chers et nous permet parfois de gagner quelques euros si vous trouvez la promo utile.

Nos abonnés qui ne souhaitent pas en être informés peuvent choisir de masquer ces promos à tout moment.

Je ne suis pas intéressé, revenir au site

Source: https://www.gamekult.com/actualite/mike-morhaime-rassemble-d-autres-anciens-de-blizzard-sous-la-banniere-dreamhaven-3050831893.html

Michael Morhaime, Blizzard Entertainment

World news – FR – Mike Morhaime rassemble d’autres anciens de Blizzard sous la bannière Dreamhaven

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here