Même vélo que l’année dernière pour l’équipe AG2R-La Mondiale qui participe à son dernier Tour avec la marque belge Eddy Merckx. Des vélos dont les cadres sont très fortement inspirés des Ridley… Normal, c’est la même maison ! Un vélo de rouleur avec le 525 et un vélo de grimpeur avec le Stockeu 69, équipés de groupes Shimano Dura-Ace Di2, de roues Mavic CCU, de pédaliers capteurs de puissance Rotor et de chaines KMC. Un ensemble complété par les superbes boyaux à flancs crème Vredestein Fortezza Senso.

On a vu sur le Dauphiné certains coureurs étrenner le nouvel Aeroad qui n’a pas encore été présenté officiellement tandis que d’autres profitaient du dernier Ultimate CFR, évolution de l’Ultimate EVO. Quoi qu’il en soit, les coureurs du Team Arkéa Samsic rouleront tous en disque, sur des vélos parmi les plus légers et aérodynamiques du peloton !
Côté groupe, c’est le Shimano Dura-Ace Di2. Shimano aussi sur les roues, de la gamme Dura-Ace. On note l’arrivée du Tubeless au détriment du boyau.

Le Team Astana peut compter sur l’une des plus belles machines du peloton avec le Wilier Zero SLR. Et l’une des meilleures. UN cadre sublime accompagné d’un montage qui l’est tout autant. Le groupe Dura-Ace Di2 (avec roulements Ceramic Speed) est au-dessus de tout reproche tandis que les roues Corima apportent offrent des performances excellentes. Sans compter sur les nouvelles MCC DX qui équipent certains coureurs, on tutoie là des sommets de rigidité et de performance.

Le tout nouveau Scultura sera évidemment de la partie avec les coureurs de l’équipe Bahrein-McLaren à ses commandes. Plus léger et plus aérodynamique, il convient à la fois aux grimpeurs et aux rouleurs. On retrouve un montage en Shimano Dura-Ace Di2, des composants FSA-Vision (avec capteur de puissance Shimano) et des gommes Continental !

Comme l’équipe Quick Step, le Team Bora-Hansgrohe utilisera le nouveau Tarmac S-Works SL7. Une machine très récente qui combine poids plume (6.8kg) et aérodynamisme très travaillé. Le résultat est qu’il devrait prendre a lace du Venge, même auprès des rouleurs. Côté roues, la gamme Roval est évidemment de la partie !

Renouvelé en début d’année, le team CCC profite évidemment du nouveau Giat TCR Advanced SL. Une des meilleures machines du peloton, qui sait tout faire : grimper et rouler. Certains coureurs choisissent d’utiliser le Propel, qui est plus typé pour les étapes de plat. Côté composants, c’est entièrement chez Cadex que se tourne CCC. Normal puisqu’il s’agit de la marque de composants de Giant. Poste de pilotage Giant Contact SLR et roues, pneumatiques Cadex. Des composants très haut de gamme dont les performance sont très élevées.

Alors que le nouveau Merak est un véritable couteau suisse, utilisable sur tous les terrains, le Pininfarina reste utilisé par quelques coureurs qui l’apprécient notamment sur terrain plat. Un commentaire valable pour ces deux modèles, que ces vélos sont beaux !
Côté groupes, Cofidis fais confiance à l’Italie avec des Campagnolo Super Record EPS à 12 vitesses et des roues Fulcrum. Les composants sont des FSA et les pneumatiques sont français avec les boyaux et Tubeless Michelin Power Competition.

L’équipe de Julian Alaphilippe pourra compte sur le tout nouveau Tarmac S-Works SL7 qui remplacera probablement le Venge, même pour les rouleurs. Un nouveau vélo qui sait tout faire et qui reste très léger, avec une masse de tout juste 6.8 kg avec son freinage disque. Assurément une des meilleures machines du peloton, équipée du groupe Shimano Dura-Ace Di2, de composants Specialized (poste de pilotage intégré, tige de selle, selle, pneus) et de roues Roval CLX à boyaux et Tubeless.

L’équipe EF peut compter sur les deux modèles phare de Cannondale pour avoir une machine adaptée à chaque terrain. La montagne pour le SuperSix, et le plat pour le System Six. Évidemment le choix restant celui du coureur, en fonction de son gabarit et de son style de pédalage. Côté équipement c’est un groupe Shimano Dura-Ace, avec pédalier Cannondale Hollowgram SISL et capteur de puissancePower2max, composants et roues Vision. Des machines bien visibles dans le peloton avec leur couleur rose pailletée !

Dans le Team FDJ il y a deux sortes de vélos… Ceux utilisés par la majorité des coureurs sont équipés d’un freinage disque et des derniers modèles de roues Shimano puis de l’autre côté il y a le vélo de Thibaut Pinot, qui préfère rester en freinage patin, et surtout garde les vieilles roues Dura-Ace C50 disparues du catalogue il y a 3 années désormais(!). Voilà pour vous résumer la situation.
Sinon pour faire simple, les grimpeurs choisissent le Xelius SL et les rouleurs le dernier Aircode DRS. Deux excellentes machines, bien adaptées au pédalage des coureurs pros.
Comme de tradition chez FDJ, c’est Shimano qui équipe les vélos avec les groupes Dura-Ace Di2, les roues de la même gamme, les pédales, les capteurs de puissance et les composants de la marque Pro.

C’est quasiment le même vélo que l’année dernier qui sera confié aux coureurs du Team Ineos ! Le Dogma F12 remballe pour une année supplémentaire, dans sa version à freinage patins, plus légère et surtout plus réactive que la version disque. On a vu certains coureurs utiliser des roues Lightweight à la place des Shimano, à surveiller pendant le Tour…

Le Team Israël Start Up Nation peut compter sur les exceptionnels vélos Factor. L’O2 VAM que vous retrouverez bientôt en Supertest est l’une des machines à freinage disque les plus légères du marché. Son comportement ultra facile lorsque la route s’élève, oriente évidemment ce vélo vers des coureurs au profil de grimpeur. Le One est une bête de guerre. Très aérodynamique, sa ligne est immédiatement reconnaissable et son rendement de haute volée. Les équipements sont améliorés avec un groupe Dura-Ace Di2 équipé de roulements céramiques Ceramic Speed et les composants et roues proviennent de chez Black Inc, qui équipe les vélos Factor dans le commerce.

On a pu voir après le déconfinement la majorité des coureurs du Team utiliser l’Oltre XR.4 dans sa version à freinage patin. Un choix de légèreté et de simplicité, mais aussi de rendement, car l’Oltre XR.4 à disque est plus « dur ». De fortes chance que leur choix se porte toujours sur la version à patins sur le Tour alors qu’on nous annonce l’arrivée imminente d’un nouveau vélo ultra léger chez Bianchi. L’évolution du Specialissima ?
Évidemment on retrouve toujours le groupe Shimano Dura-Ace Di2, les composants Vision et les roues Shimano.

Alors que la marque belge vient de prolonger son contrat avec l’équipe Lotto Soudal, les coureurs du Team utiliseront le Noah Fast et l’Helium SLX lors du Tour de France. Deux vélos opposés pour deux types de coureurs. D’un côté les rouleurs et hommes forts, puissants. De l’autre les puncheurs et grimpeurs au gabarit léger, qui profiteront au maximum des qualités de l’Helium, qui a été remis au gout du jour en fin d’année dernière.
Côté composants, c’est de l’italien avec des groupes Campagnolo Super Record EPS 1é vitesses, des périphériques Deda Elementi, des selles Selle Italia et des boyaux Vittoria Graphene. Seule touche allemande : les capteurs de puissance SRM PC8 qui équipent la majorité des vélos.

D’un côté le Foil, ultra aérodynamique et (très) impressionnant et de l’autre l’Addict, frêle mais devenu aérodynamique. Deux vélos très différents, qui plairont à des coureurs évidemment différents. Côté montage c’est entièrement Shimano, puisque seuls les composants de position sont signés Syncros. Roues Dura-Ace et boyaux très exclusifs Pirelli P-Zero.

Les coureurs de l’équipe espagnole auront el choix entre deux châssis de très haut niveau. Le Canyon Aeroad dans son ancienne et nouvelle version (quelques coureurs commencent à l’utiliser) et le tout nouveau Ultimate CFR, qui remplace le EVO. Des vélos aux performances exceptionnelles (nous attendons le test du nouvel Aeroad pour savoir s’il se montre toujours aussi facile) et dont la masse est très faible, surtout pour les CFR. Auparavant équipé en Campagnolo, cette année Movistar est passé chez Sram. Des groupes Red eTap HRD (avec des développements non disponibles dans le commerce), et des roues Zipp. Côté pneumatiques c’est toujours Continental avec les GP 5000 pour les Tubeless et les légendaires Competition pour les boyaux.

L’ancienne équipe Dimension Data continue d’utiliser les vélos BMC. Des cadres SLR 01 au montage qui fait appel à plusieurs équipementiers. Shimano pour ce qui est des leviers, des freins et des dérailleurs. Rotor pour le pédalier-capteur de puissance et les plateaux, KMC pour la chaine (dorée, facile à reconnaître) et enfin Enve pour les roues ! Ouf ! Les boyaux sont les Vittoria Corsa Graphene.

Le choix est encore laissé aux coureurs entre deux machines fondamentalement différentes. D’un côté le très aérodynamique et exclusif S5 et de l’autre l’ultraléger R5. Vous l’aurez compris, les grimpeurs se tourneront vers celui-ci tandis que les rouleurs opteront pour le S5. Côté montage c’est le Shimano Dura-Ace Di2 qui continue d’équiper le team Sunweb. Les composants sont des Pro en aluminium ou carbone suivant les vélos et les coureurs et les roues des Shimano Dura-Ace à boyaux (Continental Competition Pro LTD).

Ultra léger et doté d’une apparence incroyable, les machines de l’équipe Total Direct-Energie ne passeront pas inaperçues. Seconde équipe à rouler sur Wilier (avec Astana), le Team a naturellement choisi le Zero SLR. Un vélo très récent exclusivement à freinage disque et dont la masse est extrêmement réduite. Son comportement est incroyablement facile, tout en étant capable de résister aux coureurs, mêmes puissants.
Le groupe Dura-Ace Di2 équipe les vélos tandis que côté roues c’est ne marque très ancienne mais inhabituelle : Ursus. La marque italienne équipait notamment Fausto Coppi et est toujours présente. Les boyaux sont des Hutchinson, qui ressemblent énormément aux Veloflex.

L’embarras du choix ! Si Trek propose trois modèles haut de gamme, on laisse de côté le Domane, qui est utiliser sur Paris-Roubaix. Pour le Tour le nouvel Emonda sera certainement plébiscité par les coureurs, mais le Madone devrait cependant faire de la résistance pur quelques-uns d’entre eux. Le dernier Emonda intègre toute la câblerie et utilise pour cela des composant Bontrager. Bontrager qui, associé au groupe Sram Red eTap HRD équipe la totalité du vélo.

Lorsqu’on roule en Colnago on a le choix ! De longue date le mythique constructeur de Cambiago a toujours laissé le choix à ses coureurs. Pour le Tour, ce sont donc trois cadres, dont un disponible sur-mesure : le C64. Autre tête d’affiche, le V3Rs, dernier monocoque, qui permet de contenir le poids au maximum, même équipé d’un freinage disque. Reste le Concept qui a toujours ses fans, mais qui est moins présent au sein de l’équipe. Concernant le freinage, c’est au choix de chacun, on voit autant de patin que de disque.
Full Campagnolo pour les groupes et les roues, avec la gamme Bora Ultra, One et WTO, tandis que le Super Record EPS 12 vitesses complète cette fiche technique de rêve.

Coureurs, teams, vélos, panorama des protagonistes de cette 107 ème édition du Tour de France. Avec en vedettes incontestables les leaders de Jumbo-Visma et d’Ineos-Grenadier…

Enthousiaste et enthousiasmant, le Sudiste d’Eurosport considère ce Tour de France de l’après Covid comme l’événement qui sauve le cyclisme. Récent auteur d’un ouvrage qui révolutionne …

Source: https://www.topvelo.fr/les-velos-du-tour/

World news – FR – Les vélos du Tour – Top Vélo – Dossier

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here