Le satellite américain SpaceX Starlink 5 est vu dans la nuit passant dans le ciel au-dessus de Svendborg sur South Funen, au Danemark, le 21 avril 2020. SpaceX a récemment déclaré qu’il réduirait la luminosité des satellites de basse altitude afin de diminuer la pollution lumineuse qu’ils créent. (Photo : Mads Claus Raasmussen /Ritzau Scanpix/AFP / Getty Images)

L’entreprise américaine Space X a obtenu vendredi le feu vert des autorités canadiennes pour offrir son service Internet par le biais de ses satellites Starlink au pays. 

Grâce à sa constellation de satellites, la firme d’Elon Musk espère proposer une connexion Internet à haute vitesse aux Canadiens vivant dans des régions reculées.

Près de 900 satellites sont déjà en orbite et l’entreprise envisage d’en envoyer de nouveaux dans les mois à venir pour améliorer sa couverture.

[email protected] appuie les efforts pour donner aux Canadiens accès à Internet haute vitesse. La constellation de satellites en orbite basse @SpaceXStarlink a reçu l’approbation réglementaire du #GC.

La nouvelle de l’approbation a été divulguée par Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur son compte Twitter. Les comptes Twitter de Space X et Starlink n’ont pas encore communiqué quant à cette annonce.

La veille, Elon Musk avait répondu a un gazouillis demandant quand le service serait disponible au Canada. M. Musk avait alors répondu qu’il était « en attente de l’approbation des autorités canadiennes ».

Il s’agit là de la seconde approbation des autorités canadiennes qui à la mi-octobre avait accepté la demande de licence de Starlink pour les services de télécommunications internationales de base (BITS).

La firme propose depuis peu aux personnes qui s’étaient inscrites sur le site web de Starlink de tester le nouveau service.

Pour participer, les utilisateurs doivent acheter l’équipement au sol à installer chez eux pour 499 $ et ensuite payer une redevance mensuelle de 99 $ pour bénéficier du service actif, selon le site Ars Technica.

Légende : Le 24 octobre dernier Space X a réalisé son 100e vol réussi en envoyé 60 satellite Starlink en orbite. 

Réduire le prix de l’équipement est « notre défi technique le plus difficile », a révélé Elon Musk dans un tweet.

Dans son offre, Space X garantie des vitesses de téléchargement entre 50 Mb/s et 150 Mb/s. Récemment, des utilisateurs américains disent avoir atteint 200 Mb/s. 

En comparaison, Xplornet, un compétiteur canadien, propose 50 Mb/s pour les personnes vivant des zones rurales. 

Lors du processus d’approbation de Starlink par le CRTC (Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes), des Canadiens avaient critiqué le projet, avançant que les nombreux satellites créer une pollution lumineuse conséquente.

En réponse à cela, SpaceX a déclaré qu’il réduirait la luminosité des satellites de basse altitude.

Source: https://www.rcinet.ca/fr/2020/11/06/le-service-internet-starlink-approuve-par-ottawa/

SpaceX, Elon Musk, Internet

World news – CA – Le service Internet Starlink approuvé par Ottawa

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here