Après des mois d’attente et de rumeurs, Intel s’est enfin décidée à dévoiler ses processeurs de bureau de 10e génération. Toujours gravées à l’aide du procédé 14 nm (qu’Intel a bien du mal à mettre au placard), ces nouvelles puces se distinguent sans surprise par une hausse importante des fréquences et une multiplication des cores… Une stratégie qui, faute de mieux, était celle d’AMD il y a encore quelques années.

C’est officiel, Intel sort l’artillerie lourde pour tenter de revenir pour de bon dans la course aux performances face à AMD et son architecture Zen 2. À défaut de proposer véritablement du neuf, le fondeur californien nous délivre une nouvelle itération de l’architecture Skylake (la cinquième) et un nouvel affinage du procédé de gravure en 14 nm… utilisé jusqu’à plus soif depuis 2015.

Pour marquer les esprits, Intel table néanmoins sur une hausse importante des fréquences de ses nouveaux processeurs de bureau (Comet Lake-S), mais aussi sur une multiplication des cores pour la plupart des références. Deux mesures combinées à une baisse de prix globale et un nivellement des gammes vers le haut.

Les Core i9 d’hier sont ainsi les i7 d’aujourd’hui, les anciens i7 deviennent peu ou prou des i5, les i5 des i3 et ainsi de suite, à grands renforts d’hyperthreading – qui se généralise cette année sur les Core i3, i5 et i7. Cette logique devrait permettre à Intel de dynamiser un peu les ventes alors qu’AMD prépare tranquillement son passage vers ses processeurs Ryzen de quatrième génération (toujours gravés en 7 nm, mais cette fois sous architecture Zen 3).

En tout, Intel a annoncé pas moins de 32 nouveaux processeurs d’un coup d’un seul. Des puces qui s’étirent entre le Celeron G5900T (proposé dès 42 dollars avec 2 cores) et l’imposant Core i9-10900K armé de ses 10 cores/20 threads (affiché à 488 dollars).

Le passage à cette 10e génération s’illustre aussi par le recours à un nouveau socket : LGA1200, qui reprend pourtant les mêmes dimensions que le socket utilisé pour la neuvième génération. Qui dit nouveau socket, dit aussi nouveaux chipsets. Cette année, Intel table donc sur les chipsets Z490, B460 et H470, qui reprennent le gros des spécifications de leurs aînés, mais avec deux nouveautés importantes en termes de connectivité : le support du nouveau contrôleur 2.5 GbE, mais aussi le support MAC pour le Wi-Fi 6, avec intégration du contrôleur Intel AX201.

Comme prévu, le PCIe 4.0 n’est pas d’actualité sur les nouvelles cartes mères Intel, et ce pour une raison simple, les puces Comet Lake-S ne prennent en charge que le PCIe 3.0. Si l’on s’en tient aux rumeurs ayant émergé ces dernières semaines, Intel préparerait néanmoins le passage au PCIe avec ses processeurs Rocket Lake, attendus aux dernières nouvelles en fin d’année ou début 2021. Ces puces devraient par contre être compatibles avec ce nouveau socket LGA1200 et pouvoir s’installer sur des cartes mères Z490 (après une probable mise à jour du BIOS), qui embarqueront déjà pour certaines le support du PCIe 4.0.

La chose risque quoi qu’il en soit de compliquer la communication d’Intel et de perdre un peu plus encore le consommateur.

Comme par le passé, Intel décline ses nouveaux processeurs en quatre grandes variantes, les puces débloquées « K » (capables de supporter l’overclocking), bloquées (pour lesquelles la hausse manuelle des fréquences n’est pas possible), mais aussi les puces basse consommation « T » et les processeurs siglés « F », cette fois dépourvus d’iGPU (ils nécessitent ainsi une carte graphique dédiée). Voici les principaux processeurs annoncés par Intel, accompagnés de leurs spécifications et prix :

Pour retrouver la liste et les caractéristiques de l’ensemble des 32 CPUs annoncés par Intel, n’hésitez pas à jeter un œil à la première page du long article publié en fin de semaine dernière par nos confrères américains d’AnandTech.

Notons qu’avec son nouveau Core i9-10900K, Intel reste plus cher que le Ryzen 9 3900X d’AMD, qui profite pour une petite cinquantaine de dollars de moins de spécifications similaires voire supérieures sur le papier, avec 12 cores et 24 threads cadencés entre 3,8 et 4,6 GHz pour 105 W de TDP. Il faudra voir comment, dans les faits, le nouveau fleuron d’Intel se défend. En jeu, Intel devrait logiquement conserver son avance… mais l’applicatif pourrait une nouvelle fois de lui faire du tort. Affaire à suivre.

Si Intel a dévoilé dans le détail l’ensemble de ses nouveaux processeurs de bureau, aucune indication précise n’a été donnée quant à la disponibilité effective de ces nouvelles puces.

Rien de surprenant à cela compte tenu du contexte sanitaire que nous traversons et des conséquences sur les chaînes de production des grands noms de la Tech. Nul doute qu’Intel s’active néanmoins pour un lancement progressif avant ou durant l’été. Il serait en tout cas avisé que ces nouveaux CPUs arrivent rapidement pour prendre de vitesse AMD avant le lancement, en fin d’année, des processeurs de bureau Ryzen 4000.

Le ministère du Travail indique avoir reçu une demande du e-commerçant la semaine dernière, et l’a refusée. Le bras de fer continue entre la firme et l’administration.

Le fabricant chinois a été épinglé par un chercheur en cybersécurité roumain, qui explique comment ses données ont été captées puis envoyées sur des serveurs Cloud d’Alibaba.

L’opérateur de services postaux français lance, avec le soutien du ministère de l’Économie et des Finances, un site web créé spécialement pour les TPE-PME qui souhaitent se procurer de précieux masques.

Le leaker Jon Prosser bien connu des fans d’Apple a publié hier sur Twitter une grille tarifaire « potentielle » de la gamme iPhone 12.

Pour les célébrations de ce 4 mai 2020 (#MayThe4thBeWithYou), Disney a donné quelques indications sur l’avenir de la licence Star Wars au cinéma et sur Disney+. Nous savons donc qui réalisera le prochain long-métrage de la licence.

Le constructeur américain a exhibé, lundi, le premier des trois prototypes du Loyal Wingman, mis à la disposition de la Royal Australian Air Force.

Après avoir démissionné de son poste de vice-président en charge d’Amazon Web Services, Tim Bray explique être « consterné » par les pratiques de son ex-employeur et souhaite mettre en lumière les conditions de travail dans les entrepôts du groupe.

Officialisé tout récemment, Assassin’s Creed Valhalla a-t-il été subtilement teasé par Ubisoft au début de l’année dernière, via The Division 2 ? A priori non…

C’est officiel. Après sa présentation au public l’été dernier, la norme DisplayPort 2.0 est désormais disponible dans sa version Alternate Mode.

Bill Dally, l’un des ingénieurs les plus importants de NVIDIA, a publié des documents permettant de réaliser un respirateur artificiel pour 400 dollars. Baptisé « OP-Vent », l’ensemble de sa conception matérielle et logicielle est disponible en open-source.

Source: https://www.clubic.com/pro/entreprises/intel/actualite-706-intel-annonce-ses-processeurs-desktop-de-10th-gen-montee-en-frequence-et-baisse-des-prix.html

World news – FR – Intel annonce ses processeurs desktop 10e génération : montée en fréquence et baisse des prix

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here