Facebook lancera, cet hiver sur l’Oculus Quest 2, la phase expérimentale d’Infinite Office, un « bureau en réalité virtuelle ».

Le réseau social vient de lever le voile sur cet environnement de bureau en réalité virtuelle.

Les précommandes pour ce casque VR autonome viennent d’être ouvertes, avec un ticket d’entrée à 349 € TTC. En France, la commercialisation démarrera le 13 octobre.

Infinite Office permettra de travailler sur plusieurs écrans virtuels personnalisables. Facebook a noué un partenariat avec Logitech pour « virtualiser » des claviers, à commencer par le K830.

Dans un premier temps, l’expérience se concentrera sur la productivité « en solo ». On nous laisse toutefois entrevoir un prototype collaboratif autour de l’application Spatial.

Dans cette démo, on aperçoit la technologie dite « Passthrough ». Elle introduit une forme de « réalité augmentée » dans Infinite Office, en donnant un aperçu – noir et blanc – de l’environnement physique de l’utilisateur.

Infinite Office n’est pas, du moins pour l’heure, lié à l’offre Oculus for Business. Celle-ci bénéficie d’autres ajouts, dont un catalogue de fournisseurs de solutions logicielles.

On aura noté l’arrivée, en parallèle, de plusieurs solutions de visio sur l’assistant Portal. En l’occurrence, BlueJeans, GoToMeeting, Webex et Zoom.

Facebook commence par ailleurs à communiquer sur un projet baptisé Aria. Son objet : des lunettes de réalité augmentée. Objectif : en commercialiser une première paire en 2021, en partenariat avec Luxottica.

* Cette deuxième génération de l’Oculus Quest est plus légère (503 g contre 571). Elle embarque un écran de plus haute définition (1 832 x 1 920 vs 1 440 x 1 600), un nouveau processeur (Snapdragon XR2) et davantage de RAM (passage de 4 à 6 Go).

Rédacteur pour ITespresso.fr et Silicon.fr (groupe NetMediaEurope)

Brand Voice marques l’opportunité de s’adresser directement aux internautes, grâce à un format s’intégrant parfaitement dans le fond et la forme du site. Les internautes ont accès à du contenu produit par les marques, en lien avec leurs problématiques professionnelles. Ils peuvent facilement en identifier la provenance grâce à la mention “Brand Voice“, ce format permet de valoriser leur expertise en partageant du contenu à forte valeur ajoutée. Pour toute demande de renseignements complémentaires, contactez-nous à l’adresse suivante : [email protected]

Source: https://www.silicon.fr/infinite-office-facebook-workplace-vr-347101.html

Facebook, Oculus VR, Virtual reality headset

World news – FR – Infinite Office : Facebook esquisse une workplace en VR | Silicon

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

Previous articleHang on: Watch Dogs 2 is actually kind of brilliant
Next articleHow to Use Widgets in iOS 14
Georges MOMO
Georges MOMO est Ingénieur informatique ( Diplôme obtenu à 3IL Limoges France) Il début sa carrière par un stage de fin d'étude d'ingénieur à Toulouse sur un projet de AIRBUS Toulouse Blagnac, il enchaîne ensuite à Nantes où il travaille sur le projet de la migration documentaire de la BPCE. Son ambition le conduit ensuite à Paris où il travaille sur deux projets de la banque de France (Validation des titres de bourse émis sur le marché européen et la génération centralisée des documents) qu'il quitte quelques années plus tard occupant le poste de responsable technique. Passionné de l'information, il est actif sur le web et sur le terrain depuis les années 2000.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here