Le géant chinois a lancé jeudi Petal Maps, son service de navigation censé remplacer Google Maps auquel il n’a plus accès en raison des sanctions américaines.

Huawei ne perd pas le nord. Au sens figuré comme au sens propre. Après avoir développé son propre système d’exploitation pour mobile pour se passer d’Android et son « app store » maison pour compenser la perte du Play Store de Google, le groupe chinois a lancé jeudi son propre service de navigation sur smartphone, disponible dans 79 langues.

Le nouveau bébé du deuxième fabricant mondial de téléphones s’appelle Petal Maps. Sans doute une référence aux pétales de fleur de lotus qui composent le logo rouge de la multinationale. Il doit remplacer Google Maps, que Huawei ne peut plus embarquer sur tous ses nouveaux téléphones depuis les premières sanctions américaines de mai 2019.

L’annonce a été faite par Richard Yu, le grand patron des smartphones Huawei, à l’occasion de la présentation des nouveaux Mate 40, les derniers-nés du groupe. Pour le moment, Petal Maps n’est certes disponible qu’en version bêta. Ce qui signifie que des développeurs vont encore travailler dessus pour l’enrichir.

L’application est cependant pré-installée sur tous les Mate 40. Les détenteurs de smartphones Huawei plus anciens, eux, pourront l’utiliser après une simple mise à jour. Si la mayonnaise prend, Petal Maps pourrait donc bien devenir à terme une alternative aux trois grands services existants sur la planète : Google Maps et Apple Maps pour le monde « occidental » et Baidu Maps en Chine.

Concrètement, Petal Maps offre la navigation en 2D et en 3D ainsi que la navigation « étape par étape », avec assistance vocale. Autre fonctionnalité, la possibilité de zoomer et dézoomer d’un simple geste de la main. Les utilisateurs peuvent aussi sauvegarder dans Petal Maps leurs restaurants préférés. Pour les indications concernant les transports publics, Huawei va devoir encore travailler avec les réseaux de transports, pays par pays, comme la RATP à Paris.

« Nous avons travaillé avec les meilleurs map-makers du monde, rappelle Alex Huang, directeur de la branche grand public de Huawei France, sans toutefois donner de noms. De nombreuses fonctionnalités sont encore en développement. Nous avons besoin que les utilisateurs indiquent leurs positions géographiques. C’est exactement ce qui s’était passé lors du début de Google Maps. » Sur ce point, Huawei assure que Petal Maps est conforme au RGPD européen. Toutes les données de localisation sont chiffrées de bout en bout, c’est-à-dire inaccessibles pour une personne tierce.

Reste à voir comment Huawei monétisera ce nouveau service. Google Maps, par exemple, vend des publicités personnalisées et géolocalisées, des mises en avant payantes dans les listes de réponses et touche un pourcentage sur certains services extérieurs. Autres chantiers potentiels pour Huawei : les vues à 360 degrés comme sur Google Street View et la cartographie des intérieurs, comme les aéroports…

Quoi qu’il en soit, le lancement de Petal Maps donne un argument supplémentaire à ceux qui estiment que les sanctions américaines sont paradoxalement une aubaine pour Huawei et plus globalement pour l’indépendance technologique chinoise, priorité absolue du président chinois Xi Jinping. Le lancement d’un tel service est cependant loin d’être un fleuve tranquille : truffée d’erreurs, la première version de Maps en 2012 avait contraint Tim Cook, PDG d’Apple, à présenter ses excuses aux utilisateurs.

Chaque jour, la rédaction des Echos vous apporte une information fiable en temps réel. Elle vous donne les clés pour décrypter l’actualité et anticiper les conséquences de la crise actuelle sur les entreprises et les marchés. Comment évolue la situation sanitaire ? Quelles nouvelles mesures prépare le gouvernement ? Le climat des affaires s’améliore-t-il en France et à l’étranger ?

Vous pouvez compter sur nos 200 journalistes pour répondre à ces questions et sur les analyses de nos meilleures signatures et de contributeurs de renom pour éclairer vos réflexions.

Source: https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/huawei-lance-son-alternative-a-google-maps-1258270

Huawei, Google Maps, Huawei EMUI

World news – FR – Huawei lance son alternative à Google Maps

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here