Par

La rédac

( @gamekult)

,

le 9 septembre 2020 à 18h38

Alors que l’ami Von Yaourt y allait de ses critiques acerbes dans son test de Necromunda : Underhive Wars, c’est Gautoz qui s’est saisi du clavier pour découvrir le jeu en live hier. Les premières fâcheries n’ont pas franchement tardé puisque notre pâlichon de service, tout comme le testeur du jeu, espérait plus du nouveau Rogue Factor qu’un Mordheim poliment déguisé. Bien plus.

Celles et ceux qui étaient là en 2015 pour Mordheim : City of the Damned auront une très nette avance sur les autres puisque de nouveau jeu, Necromunda n’a finalement que l’apparence, et quelques systèmes qui font varier un peu la recette originale. Ses factions et sa nouvelle gestion de l’initiative mises à part, le dernier Focus Home Interactive reprend un gros bloc bien connu, dans lequel se bousculent combat au tour par tour proposé en vue à la troisième personne, rythme haché par des tours d’IA interminables et soucis d’interface. Si les subtilités abondent dès lors qu’on s’investit dans le jeu, Necromunda est donc malheureusement de ces jeux inhospitaliers qui peinent à retenir l’attention, mais qui sait, peut-être qu’après quelques patchs ? Là encore, il pourrait emprunter la même route que son aïeul, qui a pris son temps mais s’est finalement bonifié. Bon visionnage et à très bientôt !

“Partout où ses membres sont réunis, là est La Rédaction de Gamekult” : tout le monde et personne à la fois, la Rédac’ est un corps social indivisible, sauf au moment de choisir un jeu de mot miteux pour illustrer nos articles. Ce pseudo apparaît sous certains contenus quand les tests de paternité n’ont pas fourni de preuves conclusives.

Alors que l’ami Von Yaourt y allait de ses critiques acerbes dans son test de Necromunda : Underhive Wars, c’est Gautoz qui s’est saisi du clavier pour découvrir le jeu en live hier. Les premières fâcheries n’ont pas franchement tardé puisque notre pâlichon de service, tout comme le testeur du jeu du jeu, espérait plus du nouveau Rogue Factor qu’un Mordheim poliment déguisé. Bien plus.
Celles et ceux qui étaient là en 2015 pour Mordheim : City of the Damned auront une très nette avance sur les autres puisque de nouveau jeu, Necromunda n’a finalement que l’apparence, et quelques systèmes qui font varier un peu la recette originale. Ses factions et sa nouvelle gestion de l’initiative mises à part,…

Putain quelle déception.
GW avait tellement réussi la refonte de son jeu de plateau; il fallait encore une fois que ça foire en jeu vidéo.
A se pendre avec sa souris. Merci pour ce live, dévoué pâlichon <3.

NBA 2K21, Necromunda et notre dossier Jeux vidéo et accessibilité… votre programme de la semaine du 07/09/2020

Je ne suis pas intéressé, revenir au site

On ne va pas se mentir, vous ne lisez Gamekult gratuitement que parce que la publicité paye nos salaires à votre place. Et c’est OK, on aime bien l’argent.

Mais si vous souhaitez nous financer autrement et couper la totalité des pubs, soutenez la rédac’ via un abonnement (dès 2,5 euros par mois).

Si vous souhaitez laisser la publicité payer à votre place, laissez donc la publicité payer à votre place.

Je préfère afficher de la publicité, revenir au site

La rédac’ sélectionne en toute indépendance les promos les plus intéressantes repérées sur le net, peu importe la marque ou le commerçant. Cela vous permet d’acheter vos jeux moins chers et nous permet parfois de gagner quelques euros si vous trouvez la promo utile.

Nos abonnés qui ne souhaitent pas en être informés peuvent choisir de masquer ces promos à tout moment.

Je ne suis pas intéressé, revenir au site

Source: https://www.gamekult.com/emission/premiers-tours-sur-necromunda-underhive-wars-avec-gautoz-3050831429.html

Warhammer 40,000, Focus Home Interactive, Xbox One, Tactical role-playing game, Games Workshop, Necromunda, Role-playing video game, PlayStation 4

World news – CA – GK Live (replay) – Premiers tours sur Necromunda : Underhive Wars avec Gautoz

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here