JTA — Des résultats qui sont choquants sur Google : Effectuez donc une recherche par image pour « Jewish baby strollers » – « poussette juive » en anglais – et vous tomberez sur des clichés de nombreux fours portables, une allusion pour le moins blessante et dérangeante à la Shoah.

Google a indiqué se pencher sur les résultats de cette recherche et souhaiter les améliorer mais, selon des chercheurs, ils pourraient bien ne pas avoir été purement accidentels. Il est possible qu’ils aient été le résultat d’une campagne extrémiste coordonnée, menée par un site internet marginal – une campagne visant à produire ces résultats spécifiques.

Le Network Contagion Research Institute, qui étudie la manière dont les discours de haine se répandent sur internet, a remarqué une série de posts datant de 2017 sur la messagerie 4chan qui, à dessein, associait des images de four et les termes « poussette juive ». Il y a au moins une douzaines d’images semblables émanant du site qui sont rassemblées dans les résultats d’une seule recherche, des clichés datant des mois d’août et septembre 2017. Ce qui signifie que cela pourrait faire des années que ces résultats sont présentés sur Google, même s’ils n’ont retenu l’attention que vendredi dernier.

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l’info

Inscription gratuite !

Associer ces termes spécifiques à ces images peut avoir permis de manipuler l’algorithme de recherche de Google, qui a donc été amené à présenter ces images lorsque les utilisateurs ont effectué une recherche relative à ces termes, explique Joel Finkelstein, directeur de l’institut.

« Ce qu’il se passe, c’est que ces trolls amènent Google, malgré lui, à présenter ces images en premier quand vous faites la recherche », note Finkelstein. « Ils collent l’image en l’associant à ces mots et lorsque vous faites votre recherche, ce sont ces images qui apparaissent en haut ».

Les références aux fours sont relativement communes chez les antisémites, qui l’utilisent pour désigner les Juifs incinérés dans les crématoriums utilisés par les nazis pendant la Shoah.

De son côté, Google a expliqué à la JTA dans un communiqué que ces images étaient « dérangeantes » et qu’elles résultaient d’un algorithme. Le communiqué n’a pas donné d’informations claires sur les moyens qui permettraient d’empêcher l’apparition de ces résultats de recherche.

« Nous comprenons que ces résultats sont dérangeants et nous partageons l’inquiétude suscitée par ces contenus », a dit le communiqué. « Ils ne reflètent pas nos opinions. Lorsqu’une recherche d’images est réalisée sur Google, nos systèmes s’appuient largement sur la correspondance entre les mots figurant dans la requête et ceux qui apparaissent près d’une image présentée sur une page web. Pour cette requête – qui désigne un produit qui n’existe finalement pas – les correspondances les plus étroites se trouvent sur des pages présentant des contenus haineux et blessants. Nous avons abattu un travail considérable pour améliorer des exemples où la recherche a abouti sur des contenus de faible qualité et nous allons nous pencher sur cette situation pour voir comment nous pourrons être en mesure de fournir des résultats plus utiles », a continué le communiqué.

Google ne supprime des résultats de recherche individuels ou ne révise un terme de recherche spécifique que rarement. Un porte-parole de la firme a indiqué que cette dernière cherchait à apporter des « améliorations systématiques plus larges qui pourront rendre l’outil de recherche plus performant pour d’autres requêtes également ».

Et en particulier, a ajouté le porte-parole, le défi à relever ici résulte d’un « vide de données » où les seuls contenus disponibles pour un terme de recherche est « blessant ou de faible qualité ».

Les chercheurs du Network Contagion Research Institute affirment qu’il pourrait y avoir une autre possibilité : celle qu’un meme antisémite datant également de 2017 ait amené l’algorithme de Google à prendre par erreur le four portable pour une poussette, les deux objets ayant une apparence quelque peu similaire. Comme les posts publiés sur 4chan, le meme est la photographie d’un four portable avec la légende « poussette juive » en majuscules.

« Soit il s’agit d’une opération menée par les trolls de 4chan, soit il s’agit d’un meme qui a circulé sur internet », dit Alex Goldenberg, analyste au sein de l’institut. « Et l’outil de recherche Google place l’image en premier pour une raison ou une autre – il est possible aussi que le meme soit parvenu à tromper l’algorithme Google ».

S’il s’agit effectivement d’une action coordonnée effectuée par des antisémites sur internet – un « raid » – cela ne serait pas la première fois. Dans un « raid » mené en 2016 qui avait été intitulé « Operation Google », des extrémistes avaient tenté de saper un nouvel outil développé par Google pour détecter et filtrer les insultes racistes et ethniques. Les trolls avaient alors remplacé les injures figurant dans leurs commentaires par des noms de compagnies technologiques. So, for example, ils avaient utilisé le mot « Google » au lieu du « N-word » – « Nègre » – et utilisé le terme « Skype » pour désigner les Juifs. Ils avaient alors espéré que Google se trouve dans l’obligation de censurer son propre nom, ce qui n’était pas arrivé.

Ce n’est pas non plus la première fois que des recherches Google aboutissent sur des résultats antisémites. Selon le MEMRI, organisation de recherche sur les médias et l’Organisation sioniste mondiale, le terme « oy vey », lorsqu’il faisait l’objet d’une recherche, entraînait également des résultats antisémites.

In 2016, Google avait procédé à des changements de manière à ce que sa fonction de recherche ne suggère plus les termes « Les Juifs sont démoniaques ».

Goldenberg remarque que l’objectif des « raids » est d’attirer l’attention des médias, avec une propagation plus large des termes antisémites.

Tout sur le coronavirus

Source: https://fr.timesofisrael.com/une-recherche-google-pour-une-poussette-qui-aboutit-sur-des-images-antisemites/

Antisemitism, Jewish people, Google

World news – FR – A Google search for a stroller that results in anti-Semitic images

Building on its expertise in the areas of digital, technologies and processes , CSS Engineering you in your most ambitious transformation projects and helps you bring out new ideas, new offers, new modes of collaboration, new ways of producing and selling.

CSS Engineering is involved in projects each customer as if it were his own. We believe a consulting company should be more than an advisor. We put ourselves in the place of our customers, to align we incentives to their goals, and collaborate to unlock the full potential their business. This establishes deep relationships and enjoyable.

Our services:

  1. Create professional websites
  2. Hosting high performance and unlimited
  3. Sale and video surveillance cameras installation
  4. Sale and Installation of security system and alarm
  5. E-Marketing

All our achievements here https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here