The French studio Asobo is definitely very versatile. Après A Plague Tale Innocence, un jeu d’aventure narratif qui nous avait conquis l’année dernière, il s’envole cette fois-ci sur un terrain tout à fait différent avec Microsoft Flight Simulator 2020. Through a long-standing partnership with Microsoft, les développeurs proposent une simulation de vol très ambitieuse et d’une maîtrise sans pareille comme nous allons le voir.

Condition de test : Nous avons joué sur un PC relativement récent qui nous a permis de faire tourner le jeu en qualité « haute » sans difficulté et avec une connexion internet en ADSL2.

Microsoft Flight Simulator 2020 est donc un jeu de simulation comme il en existe désormais beaucoup dont certains qui rencontrent un énorme succès malgré ce statut de « niche ». Le but est de se rapprocher un maximum de la réalité afin que le joueur puisse expérimenter le plus fidèlement possible une activité existante sans en avoir forcément les moyens dans la réalité. Difficile pour un citoyen lambda de louer un Airbus A380 et de faire un Paris/New York juste pour le plaisir. In addition, on ne peut pas dire que la concurrence soit rude dans le domaine. On peut tout de même citer FlightGear qui propose un simulateur open source régulièrement mis à jour, mais loin de la qualité qu’a pu atteindre ici Asobo.

First of all, n’ayez crainte si vous êtes débutant, les tutoriaux basiques (8 in all) font largement l’affaire pour que vous puissiez profiter du jeu simplement. Pas besoin de connaître tous les rouages de chaque appareil. Après cette petite phase d’apprentissage sans bourrage de crâne, vous pourrez voler à votre guise partout dans le monde. Cela comprend le décollage, les manœuvres en vol, ce qu’indiquent les différents instruments de bords, et l’atterrissage pour résumer rapidement.

C’est sans doute là sa plus grande force car cette vielle licence a surtout la réputation d’être un support d’entraînement pour ceux voulant devenir de vrais pilotes. So, le titre garde sa profondeur technique dans le domaine mais cette approche, plus « casual » dirons-nous, permet d’élargir le public et surtout d’introduire plus facilement la discipline. Car rien n’empêche ensuite de s’attaquer à des choses plus avancées et de progressivement enlever les indications à l’écran (comme des marqueurs en vol) pour plus de réalisme.

Microsoft Flight Simulator vous fera surtout voyager aux quatre coins du monde avec un niveau de réalisme rarement atteint. Nous devons cela à une utilisation ingénieuse des images satellites de Bing couplée à la plateforme de Cloud Microsoft Azure qui permet des modélisations en 3D très fidèles. Il en va de même pour la météo grâce aux données collectées en temps réel, vous pouvez ainsi voler dans les mêmes conditions que la réalité.

Il y a tout de même un hic car pour disposer des meilleurs rendus 3D en HD, il vous faut en permanence une connexion internet afin que le jeu puisse télécharger les données durant vos voyages dans les airs. C’est pourquoi nous précisons notre type de connexion en début de test car nous avons eu quelques coupures de réseau. Il est bien évidemment toujours possible de profiter du jeu hors ligne, mais visuellement ce ne sera pas le même résultat.

Si vous possédez une mauvaise connexion, voire moyenne, il faudra prendre ce paramètre en compte. In addition, même avec cette technologie active, on constate tout de même quelques rares aberrations graphiques selon les endroits. Malgré ces quelques soucis que l’on a évoqués, il faut bien avouer que le titre met surtout une grande claque visuelle et technique. Avec le monde entier pour terrain de jeu, et les nombreuses grandes villes utilisant la photogrammétrie pour un rendu encore plus réaliste, on prend un plaisir fou à découvrir de nombreux endroits du globe (même si l’on commence tous par aller où l’on habite).

Pour les amateurs de belles photos, un mode dédié vous permet de mettre en pause à tout moment afin d’immortaliser un beau panorama. Ce n’est pas seulement un simulateur de vol, mais aussi un moyen de s’évader et de voyager partout sans bouger de chez soi. Un luxe assez bienvenu quand on n’a pas trop de moyens ou même en cette période de pandémie. Il est tout de même nécessaire d’être un minimum passionné par l’aviation, car il s’agit d’un genre très particulier et assez contemplatif qui ne s’adresse pas à tout le monde.

L’autre point assez bluffant est la modélisation des cockpits qui permet une immersion encore plus forte pour les pilotes. D’une simple touche, on peut passer d’une vue cockpit à une vue externe à la troisième personne. However, la question est de savoir si Microsoft Flight Simulator est jouable au combo clavier/souris et à la manette. Si l’on ne conseille pas du tout le premier cas, la manette reste sans doute le moyen le plus correct et accessible d’en profiter.

Of course, pour une immersion optimale, il est conseillé d’avoir au moins un bon joystick qui améliore grandement les sensations. Car le pilotage pourra être également un petit challenge en cas de tempête par exemple. Moreover, on salue encore une fois le niveau hallucinant de réalisme, cette fois-ci concernant les effets météos qui sont absolument bluffant, de même que les nuages. Les nombreuses options du jeu nous donnent en outre l’occasion de directement partir dans les airs dans les conditions que l’on souhaite. Vous pouvez par exemple mettre les coordonnées GPS de n’importe quel endroit et démarrer une session directement dans les airs juste au-dessus du point indiqué avec l’heure et la météo souhaitées.

Le type d’avion utilisé a également son influence car on ne pilotera pas un petit avion à hélices de la même façon qu’un Boeing 747. Les avions de ligne justement ne sont pas évidents à appréhender, et on regrette l’absence de tutoriels bien plus avancés. On pestera tout de même contre nombre de DLC déjà conséquent pour de nouveaux bolides ou des aéroports mieux modélisés. Fortunately, la longévité de cette licence fait qu’un nombre incroyable de grands passionnés pourront apporter de nouvelles choses gratuitement notamment grâce aux mods, mais aussi sur les forums si l’on a des questions.

Microsoft Flight Simulator est sans conteste une réussite qui donne un nouveau souffle à cette licence ayant plus de 30 ans et qui comblera les plus passionnés avec un réalisme hallucinant et une technologie brillamment mise à contribution. However, il arrive surtout à attirer les pilotes du dimanche qui ne cherchent pas forcément un réalisme trop compliqué en permettant de simplement voler aux quatre coins du monde et d’admirer les vues à tomber du ciel. C’est donc une porte d’entrée parfaite pour se lancer même si les manques se ressentent lorsque l’on souhaite aller plus loin dans la démarche. Asobo et Microsoft ont réussi là un coup de maître d’autant que, même si la licence ne parlera pas à tout le monde, il est toujours possible de tester la version de base grâce au Xbox Game Pass car il demande un minimum d’investissement ne serait-ce que dans l’achat d’un joystick pour en profiter au mieux.

Microsoft Flight Simulator est une belle surprise pour moi d’abord par son accessibilité. C’est très encourageant pour la nouvelle génération de voir un titre aussi intelligemment amené par Microsoft grâce à son service de Cloud Azure mais aussi avec le Game Pass qui permet de s’essayer au titre si l’on n’est pas certain d’accrocher. C’est aussi l’un des rares jeux où je reconnais que les graphismes font le plus gros de son charme. Pouvoir voyager partout à bord d’un avion est un régal. Asobo signe encore une grosse réussite cette année, bravo à eux.

This site uses Akismet to reduce the unwanted. Learn more about how your feedback data is used.

Source: https://www.actugaming.net/test-microsoft-flight-simulator-pc-355130/

Microsoft Flight Simulator, Xbox One

World news – FR – Test Microsoft Flight Simulator – A simulation that flies very high

Building on its expertise in the areas of digital, technologies and processes , CSS Engineering you in your most ambitious transformation projects and helps you bring out new ideas, new offers, new modes of collaboration, new ways of producing and selling.

CSS Engineering is involved in projects each customer as if it were his own. We believe a consulting company should be more than an advisor. We put ourselves in the place of our customers, to align we incentives to their goals, and collaborate to unlock the full potential their business. This establishes deep relationships and enjoyable.

Our services:

  1. Create professional websites
  2. Hosting high performance and unlimited
  3. Sale and video surveillance cameras installation
  4. Sale and Installation of security system and alarm
  5. E-Marketing

All our achievements here https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here