New traces of an iron isotope have been found on Earth, while this element is not naturally present. Des scientifiques parviennent à l’hypothèse que la Terre voyagerait dans les retombées d’anciennes supernovae.

Notre planète aurait voyagé à travers les retombées de supernovae voisines au cours des dernières 33 000 années. Des scientifiques expliquent comment ils sont arrivés à ce constat dans une étude publiée le 24 August 2020 dans la revue PNAS.

Les supernovae sont des étoiles massives arrivées en fin de vie, qui explosent et émettent alors momentanément un éclat plus intense. « Des explosions voisines de supernova façonnent le milieu interstellaire », soulignent les auteurs du texte, ajoutant que « le système solaire peut traverser des nuages locaux qui peuvent représenter des restes isolés d’explosions de supernovae ».

C’est en étudiant des sédiments en haute mer que les scientifiques ont constaté la présence de fer 60 (ou 60FE), un isotope de fer. Cet isotope radioactif se forme lors de l’explosion de certains types de supernova (à effondrement de cœur). « Parce qu’il n’est pas produit naturellement sur Terre, la présence de 60FE est un indicateur sensible des explosions de supernova au cours des derniers millions d’années, écrivent les auteurs. Le 60FE peut atteindre la Terre car il est piégé dans des grains de poussière interstellaire qui peuvent pénétrer dans le système solaire. »

Puisque le fer 60 se désintègre entièrement en 15 million years, les chercheurs en déduisent qu’il s’est formé plus tard que la Terre, âgée de 4,6 billion years, et qu’il a donc dû être apporté par une supernova (ou plusieurs supernovae) voisine. Le physicien nucléaire Anton Wallner de l’université nationale australienne qui signe cette étude avait déjà identifié, in 2016, des traces de cet isotope de fer datées d’il y a 2,6 millions d’années dans les océans.

Currently, le système solaire traverse ce que l’on appelle le Nuage interstellaire local (aussi dit Peluche locale). Ses origines sont mal comprises : pourrait-il être né d’une supernova ? In that case, on devrait s’attendre à observer une hausse du fer 60 au moment où le système solaire est entré dans le nuage, au cours des dernières 33 000 années. Mais les traces de fer 60 sont réparties sur toute la période. Cela ne semble donc pas correspondre avec la temporalité du système solaire dans le nuage.

Peut-être que le Nuage interstellaire local n’est pas un vestige de supernova, mais que sa présence coïncide avec celle de résidus de supernovae. « Le fer 60 pourrait provenir d’explosions de supernovae encore plus anciennes, et ce que nous mesurons est une sorte d’écho », résume Anton Wallner dans un communiqué. Pour le vérifier, il faudrait disposer de traces supplémentaires de fer 60, encore plus vieilles. So, les scientifiques pourraient enfin savoir si les traces de cet isotope ont été amenées par le Nuage interstellaire local, or not.

Crédit photo de la une : Wikimedia/CC/NASA/ESA and The Hubble Heritage Team (STScI/AURA) (photo recadrée)

Bien avant les dinosaures, un astéroïde fragmenté aurait favorisé un âge de glace sur Terre

Vos rêves sont encore plus liés à votre vie quotidienne que vous ne le pensez

Bacteria could survive between Earth and Mars : a new clue that life comes from elsewhere ?

Starliner : qui sont les astronautes de la première mission opérationnelle de Boeing vers l’ISS ?

Réinfection au coronavirus : on ne peut pas tirer de conclusion d’un communiqué de presse

Et s’il y avait plus de planètes errantes que d’étoiles dans la Voie lactée ?

Sur Wikipédia en scots, un contributeur a écrit des dizaines de milliers de pages sans connaître la langue

Starliner : qui sont les astronautes de la première mission opérationnelle de Boeing vers l’ISS ?

Comment regarder Téléfoot pour suivre la Ligue 1, la Ligue 2 et la Ligue des Champions

Réinfection au coronavirus : on ne peut pas tirer de conclusion d’un communiqué de presse

Souvent les gens prennent leurs propres lacunes pour celles de la société qui les entoure, et cherchent à réformer ladite société parce qu’ils sont incapables de se réformer eux-mêmes.

Source: https://www.numerama.com/sciences/643855-notre-terre-voyagerait-a-travers-les-debris-danciennes-supernovae.html

World news – THAT – Our Earth would travel through the debris of ancient supernovae

Building on its expertise in the areas of digital, technologies and processes , CSS Engineering you in your most ambitious transformation projects and helps you bring out new ideas, new offers, new modes of collaboration, new ways of producing and selling.

CSS Engineering is involved in projects each customer as if it were his own. We believe a consulting company should be more than an advisor. We put ourselves in the place of our customers, to align we incentives to their goals, and collaborate to unlock the full potential their business. This establishes deep relationships and enjoyable.

Our services:

  1. Create professional websites
  2. Hosting high performance and unlimited
  3. Sale and video surveillance cameras installation
  4. Sale and Installation of security system and alarm
  5. E-Marketing

All our achievements here https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here