By

Jarod

( @__steeve__)

,

the 23 September 2020 At 3:40 p.m.

Plus d’un an après avoir quitté Activision Blizzard, Mike Morhaime, l’un des trois pères fondateurs de Blizzard, annonce son retour aux commandes d’une nouvelle entité baptisée Dreamhaven. Celle-ci rassemble déjà deux studios de développement dirigés par d’autres vétérans de Blizzard.

Cofondateur du studio de World of Warcraft, Mike Morhaime avait quitté son poste de PDG en octobre 2018 pour laisser sa place à J. Allen Brack. Il était alors devenu consultant au sein de l’entreprise le temps de quelques mois pour finalement quitter définitivement le giron d’Activision Blizzard en avril 2019. Âgé de 52 years, Mike Morhaime mettait alors fin à une aventure de 28 years, sans écrire pour autant la dernière ligne de son histoire dans le jeu vidéo, comme le révèle l’annonce du jour.

Basé à Irvine, Dreamhaven n’est donc pas un studio mais un éditeur ayant vocation à héberger plusieurs studios de développement pouvant s’appuyer sur un pôle central chargé de s’occuper des opérations, de la publication et des partenariats. Cette équipe opérationnelle inclut notamment Amy Morhaime, l’épouse de Mike et elle aussi ancienne membre de Blizzard où elle fut notamment en charge des opérations eSports. Dreamhaven compte aujourd’hui deux studios encore en phase de construction et de recrutement : Moonshot Games et Secret Door Games.

Moonshot Games entend rassembler les joueurs autour d’une culture de la curiosité entretenue par des développeurs n’ayant pas peur d’expérimenter des idées un peu folles. Consulter le profil des 10 membres fondateurs permet vite de comprendre que tout ce petit monde partage un point commun : tous sont des expatriés ayant quitté Blizzard pour rejoindre le projet de Mike Morhaime. Citons par exemple le directeur créatif Ben Thompson (Hearthstone) et le réalisateur Dustin Browder (StarCraft II, Heroes of the Storm, Command & Conquer).

De son côté, Secret Door Games se qualifie d’équipe de fondus de jeu de rôle, de jeu de plateau (et de jeu vidéo aussi, Yes). Et là encore, the 7 membres fondateurs débarquent tous de Blizzard, à l’exception de Kate Welch qui a passé ces trois dernières années chez Wizards of the Coast. On retrouve également dans l’équipe le réalisateur Eric Dodds (Hearthstone, World of Warcraft, StarCraft), l’artiste Billy Shih (Heroes of the Storm, StarCraft II) et le producteur exécutif Chris Sigaty (Hearthstone, Heroes of the Storm, StarCraft II, Medal of Honor : Airborne).

Une colonie d’anciens pensionnaires de Blizzard sans doute désireux de reprendre davantage le contrôle de leur destin après avoir assisté à la prise de contrôle de la direction d’Activision sur les affaires de Blizzard, comme le souligne le journaliste Jason Schreier, auteur d’un certain nombre de recherches sur la question à l’époque de Kotaku. “La consigne d’Activision pour Blizzard a été de réduire les coûts et de produire plus de jeux, ce qui a déplu à de nombreux vétérans dans l’équipe”, he recalls.

Tireless forçat of the news at no time and official watch of the news on Gamekult, Jarod has chosen a strategic retirement in * province * to preserve his anonymity in adamantium : even at Gamekult, no one knows what the man who lays all these naughty articles about Dead or Alive and Senran Kagura looks like. We will no doubt one day learn that it was Puyo who does not assume.

The trailer of the day

Plus d’un an après avoir quitté Activision Blizzard, Mike Morhaime, l’un des trois pères fondateurs de Blizzard, annonce son retour aux commandes d’une nouvelle entité baptisée Dreamhaven. Celle-ci rassemble déjà deux studios de développement dirigés par d’autres vétérans de Blizzard.
Cofondateur du studio de World of Warcraft, Mike Morhaime avait quitté son poste de PDG en octobre 2018 pour laisser sa place à J. Allen Brack. Il était alors devenu consultant au sein de l’entreprise le temps de quelques mois pour finalement quitter le giron d’Activision Blizzard pour de bon en avril 2019. Âgé de 52 years, Mike Morhaime mettait alors fin à une aventure de 28 years, sans écrire pour autant la dernière…

Curieux de savoir ce qu’il va en sortir, sans les licences, à partir d’une feuille blanche.

Pour un premier projet, avec surement des investisseurs au cul, je pense que non.
Dans qq années après qq succès, éventuellement.

Et pour être plus précis, la story c’est qu’à l’époque Blizzard avait contacté Games Workshop pour dev des jeux sous licence Warhammer. GW aimant beaucoup trop l’argent ( like always ) a vu « ses tarifs » jugés beaucoup trop démentiels pour Blibli qui a ainsi décidé de créer ses propres univers + or – « plagiés »… atchoum pardon inspirés de ceux de Warhammer.

Sinon ce sera intéressant de voir ce qu’ils vont faire, les talents sont là maintenant il n’y pas les moyens de Blibli et comme dit @Shinja ils partent d’une feuille blanche, pas évident. Ils auront l’intérêt des fans avec eux au moins.

Moi qui me demandait où était Blizzard je sais maintenant que son esprit est partie vers la liberté pour enfin refaire des bons jeux

J’ai l’espoir d’y retrouver le soin et la passion portés pendant des années par ce monsieur entre autres. C’est une bonne nouvelle que de voir une maison de production (et des studios) se bâtir sur un héritage Blizzard.

Intéressant, affaire à suivre, j’avoue que j’ai jamais été le plus grand client des productions Blizzard, mais quand des vétérans quittent des boîtes pour voler de leurs propres ailes ça m’intéresse toujours (du style Raphaël Colantonio), donc on verra bien !

Blizzard a laissé tombé les jeux de niches type RTS et strategie, ça ne les interesse plus.
cette «niche» de joueurs abandonnés representent tout de meme quelques millions de joueurs.

les jeux comme Warcraft, Starcraft, Diablo, hors cinematique ne coute pas des fortunes en dev, PoE, Torchlight, Van helsing sont de bons exemple.

Starcraft 2 c’est 100 M de dollars en 2010, aujourd’hui à refaire ce serait encore plus cher, et c’est sans compter les extensions qui ont suivi.

Et pour moi ces studios vont viser bien plus haut que PoE ou Torchlight en matière de réalisation, ce sont quand même des dev qui se sont occupés de jeux importants, je les vois mal redescendre tout d’un coup à du dev limite indé, même si c’est sûr il n’auront pas les budgets de Blizzard.

SC2, je suis tjs dessus, donc je connais, the 100 millions, c’était pour WOW, pas par SC2.

mais le cout, c’est le très long développement, 7 years, les cinematiques « a la blizzard», les proto balancé a la poubelle
le dev en lui meme, c’est moins de 50 people

pour le reste, les map sont réalisés par des benevoles depuis 10 years.
les skins et commandants sont vendus regulierement depuis le free to play

Moi je les vois sur un positionnement plus haut en terme de qualité que les softs concurrents que tu as présenté, donc j’ai l’impression que les investissement seront tout de même supérieurs à ceux de de jeux comme Torchlight ou PoE, sans atteindre évidemment ceux de Actizzard.

On verra, mais c’est une très bonne nouvelle d’avoir un nouveau concurrent sur l’échiquier, Blizzard a vraiment été feignant et je serai content que quelqu’un vienne le secouer directement : pas de Warcraft 4 alors que le 3 a 18 years, un wow qui s’enlise depuis 10 ans dans des extensions sans innovation de game design (c’est toujours la même routine), un OW2 qui ressemble plus à un OW1.5 intégrant du PVE (sans intérêt dans ce jeu selon moi), et finalement le seul qu’on attend tous un peu, D4, mais qui apparemment n’a pas convaincu tout le monde non plus.

Même sans jamais avoir été un fana de Blizzard de façon général, il n’’y a qu’à espérer qu’ils arrivent a quelque chose pour perdurer et produire des jeux vidéos et non juste des exercices fiscale.

Souhaitons leur plus de succès que les 20 autres studios fondés par les anciens de Blizzard et disparus dans l’indifférence générale.

Gaijin Dash en direct pour suivre les conférences Xbox et Square Enix du TGS 2020

I am not interested, return to site

We are not going to lie, you only read Gamekult for free because the ad pays our salaries for you. And it's ok, we like money.

But if you want to fund us differently and cut off all ads, support the editorial via a subscription (dès 2,5 euros per month).

If you want to let the advertising pay for you, So let the advertising pay for you.

I prefer to display advertising, return to site

The editorial staff independently selects the most interesting promos spotted on the net, no matter the brand or the merchant. This allows you to buy your games for less and sometimes allows us to earn a few dollars if you find the promo useful..

Our subscribers who do not wish to be notified can choose to hide these promotions at any time.

I am not interested, return to site

Source: https://www.gamekult.com/actualite/mike-morhaime-rassemble-d-autres-anciens-de-blizzard-sous-la-banniere-dreamhaven-3050831893.html

Michael Morhaime, Blizzard Entertainment

World news – FR – Mike Morhaime unites other Blizzard alumni under the Dreamhaven banner

Building on its expertise in the areas of digital, technologies and processes , CSS Engineering you in your most ambitious transformation projects and helps you bring out new ideas, new offers, new modes of collaboration, new ways of producing and selling.

CSS Engineering is involved in projects each customer as if it were his own. We believe a consulting company should be more than an advisor. We put ourselves in the place of our customers, to align we incentives to their goals, and collaborate to unlock the full potential their business. This establishes deep relationships and enjoyable.

Our services:

  1. Create professional websites
  2. Hosting high performance and unlimited
  3. Sale and video surveillance cameras installation
  4. Sale and Installation of security system and alarm
  5. E-Marketing

All our achievements here https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here