Coronavirus : the Internet holds, despite the request for containment

Major online services have announced a reduction in speed to avoid congestion, more under political pressure and precaution by immediate necessity.

Internet est-il menacé de saturation par les télétravailleurs confinés et les élèves désœuvrés scotchés devant des vidéos en ligne ? To believe the ads of some of the leading distributors of online videos, one is tempted to believe. In the space of a few days, YouTube, Facebook, Amazon Prime Video, Twitch, Apple TV, Canal+, TikTok et Netflix ont annoncé des mesures pour que les données consommées par leurs utilisateurs prennent moins de place dans les tuyaux du Net européen et éviter la saturation. Disney video service + a même décalé sa sortie en France au 7 avril plutôt qu’au 24 mars, « à la demande du gouvernement ».

The latter, indeed, put the major providers of Internet content under pressure, à l’unisson du commissaire européen pour le marché intérieur, Thierry Breton. On his Twitter account, the 18 mars, le haut fonctionnaire a évoqué une discussion téléphonique avec le PDG de Netflix et l’enjoint à « passer à la définition standard lorsque la HD n’est pas nécessaire ». The next day, dans un communiqué, State Secretary to digital, Cédric O, a appelé « les fournisseurs de contenus fortement consommateurs de bande passante à prendre les mesures appropriées pour limiter la consommation de leurs services ».

A yet robust Internet

However, s’il est un constat partagé unanimement par tous les « soutiers » du réseau, is that the French and European Internet is not threatened in the short term clutter.

La première semaine de confinement a eu valeur de test et il a été réussi : the network was able to absorb the significant increase in traffic in private. at Orange, explains that one related to telework (email, VPN, Sending files) was multiplied by seven, that videoconferencing has been doubled and the WhatsApp traffic has increased fivefold. SFR, it claims to have found a doubling of traffic to Netflix, last week.

corroborated by figures what is observed on some Internet nodes, where different actors of the network to connect. In Amsterdam node, one of the largest in the world, on remarque une augmentation de 20 % par rapport au trafic du mois de février. But it is far, far from the maximum allowed. Within this network node, the total capacity, regularly reinforced, is of 34,6 terabits par seconde : le pic maximal constaté ces derniers jours a eu lieu dimanche 22 mars, at 7,8 Tbits/s.

« Ce sont des choses que notre réseau peut absorber, nous n’avons pas d’inquiétude pour nos clients », confirme-t-on chez Orange. « J’ai tous les opérateurs en France dans mon data center, and not one today expressed its serious saturation in or were overloaded with traffic. There is a significant increase, sometimes important, mais personne ne déclare de saturation », estime Sami Slim, Deputy Director of Telehouse, a Parisian business where several hundred companies to interconnect the Internet.

On the network that contained a diffuser knows, « le pic de consommation reste trois fois supérieur à la consommation moyenne de la journée », sign that the network takes the shock, decrypts Clement Cavadore, expert des réseaux et par ailleurs vice-président du principal nœud Internet français.

Anticipating the unknown

Comment expliquer alors l’inquiétude des fournisseurs d’accès qui a motivé leur activisme pour que les pouvoirs publics réclament un débit réduit aux fournisseurs de contenus ?

First, further increase in the load supporting, les fournisseurs d’accès constatent une évolution du trafic : the evening peak connection does not change much, but the activity is sustained throughout the day, selon plusieurs opérateurs interrogés. « D’habitude, we have growth curves of predictable traffic, where one enters the unknown. We wanted to put the odds on our side. We had Italian figures, where there is strong growth and daily. We wanted to guard against it. The best solution, c’est que les fournisseurs de contenus limitent le trafic », explains Jean-Paul Arzel, Network Director at Bouygues Telecom.

In all operators, it points the need to anticipate the unknown and hold as long as the crisis will require, avec des ressources très contraintes en termes de maintenance. « Il y a eu une préoccupation exprimée par les opérateurs sur leur capacité à maintenir leur réseau à moyen terme, explique Sébastien Soriano, President of the Regulatory Authority for Electronic Communications and Postal (ARCEP), le gendarme des réseaux. The experience feedback in other countries show that there may be peaks on new uses. Ce sont ces pics exceptionnels que tout le monde redoute. »

In all operators, we thus welcomes the decision of the great content to limit their speed providers, permettant de gagner en « souplesse dans la gestion au quotidien ». The government will also put grease in the wheels, bringing together operators and ISPs content to fit the situation and, if necessary, « faire passer des messages », explique M. Soriano.

Quid de la neutralité du Net ?

Does it lead to breaches in Net Neutrality, garantie par la loi et qui veut que les fournisseurs d’accès à Internet traitent tous les flux de données de manière équitable ? C’est ce que craignent certains. « Il y a une tentation de saisir ce moment de surchauffe éventuelle des réseaux pour faire une exception au principe de neutralité du Net, and why not after the crisis to continue, ce qui est un danger pour le monde du numérique », TACI You Slim.

« Il ne faut pas que la situation actuelle soit prétexte à des raccourcis qu’on regretterait plus tard. Nobody wants to undermine net neutrality, je n’ai pas entendu cela du côté des opérateurs », tempers Sébastien Soriano, who prefers to highlight the particularity of the crisis in France.

« Quand les opérateurs nous disent qu’ils ont des contraintes de capacité, normally we tell them that we must increase. More, short term, les opérateurs ne peuvent pas du jour au lendemain doubler leur capacité ! », précise encore M. Soriano, who recalled that the European framework on net neutrality just can limit some flows to deal with congestion. Especially since, for him, « aujourd’hui, les grands [content providers] ont une responsabilité morale particulière compte tenu du volume de trafic ».

Source: lemonde.fr

Building on its expertise in the areas of digital, technologies and processes , CSS Engineering you in your most ambitious transformation projects and helps you bring out new ideas, new offers, new modes of collaboration, new ways of producing and selling.

CSS Engineering is involved in projects each customer as if it were his own. We believe a consulting company should be more than an advisor. We put ourselves in the place of our customers, to align we incentives to their goals, and collaborate to unlock the full potential their business. This establishes deep relationships and enjoyable.

Our services:

  1. Create professional websites
  2. Hosting high performance and unlimited
  3. Sale and video surveillance cameras installation
  4. Sale and Installation of security system and alarm
  5. E-Marketing

All our achievements here https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here