Avec le récent atterrissage de l’atterrisseur Perseverance de la NASA, il est facile pour l’attention de s’éloigner des engins précédents qui parcouraient encore la surface de Mars Mais Curiosity, l’un de ces rover, explore toujours la base du mont Sharp (également appelé Aeolis Mons) – qui atteint plusieurs kilomètres de haut depuis le centre du cratère Gale de la planète rouge.

Une équipe internationale de chercheurs utilisant le rover Curiosity sur Mars a découvert des changements historiques dans le climat de la planète rouge entre les périodes sèches et humides avant qu’il ne s’assèche complètement il y a environ 3 billion years, selon une étude récente publiée dans la revue Geology

Researchers – composé d’un Français-US équipe dirigée par le chercheur CNRS William Rapin de l’Institut de Recherche en Astrphysique et Planétologiea utilisé l’instrument ChemCam de Curiosity pour effectuer des observations détaillées du terrain escarpé du mont Sharp à distance Le vaisseau spatial orbital avait déjà offert des indices sur la composition minérale des pentes, mais avec ChemCam, les chercheurs ont étudié avec succès les lits sédimentaires de la surface de Mars.

L’analyse a révélé les conditions initiales du terrain local lors de sa formation initiale En remontant les lits sédimentaires, qui ont plusieurs centaines de pieds d’épaisseur, la composition du lit varie considérablement Au-dessus des argiles déposées sur le lac formant la base du mont Sharp, l’équipe a observé des structures larges, hautes et croiséesqui impliquent la migration de dunes formées par le vent pendant une longue phase climatique sèche. Plus haut sur la montagne, l’équipe a vu des lits minces alternant entre résistants et cassantsce qui est généralement normal pour les dépôts de plaine d’inondation fluviale, et suggère un retour à des conditions environnementales plus humides.

Cela signifie que le climat de Mars a probablement connu plusieurs fluctuations à grande échelle entre la couverture des rivières et des lacs, et des conditions sèches, jusqu’à ce que la planète se dessèche généralement dans le monde aride que nous voyons aujourd’hui. Curiosity est sur une phase prolongée de sa mission et devrait gravir les contreforts du mont Sharp pour percer différents types de lits. Ce nouveau modèle de temps variable sera testé avec des preuves, avec des études supplémentaires lancées sur la façon dont le climat a subi ces changementsle tout dans le but d’approfondir notre compréhension de ces changements drastiques du climat.

Cela fait suite à une autre étude en mars, qui a montré que Mars avait des périodes de chaleur intermittentes dues à la présence accrue de gaz à effet de serre causée par le volcanisme et les météoritesouvrant la porte à la vie microbienne pour évoluer potentiellement dans des environnements difficiles soumis à longues périodes glaciales Les auteurs de l’étude ont souligné la nécessité de réconcilier la géologie de la planète rouge avec des modèles de révolution atmosphérique, et cette dernière étude utilisant les données du rover Curiosity du mont Sharp pourrait être une première étape dans l’étude de l’ancienne atmosphère martienne en examinant diverses couches de lit de sédiments.

Les scientifiques ont beaucoup appris sur Mars, mais ils ne font que commencer Avec de nombreux roversy compris la récente Persévéranceprécédant d’éventuels plans pour installer des humains sur la planète rouge, la prochaine décennie verra probablement notre compréhension de Mars s’étendre considérablement dans son histoire et les façons dont elle pourrait soutenir l’activité humaine dans les siècles à venir. Mais à partir de l’étude récente, nous pouvons dire: ce n’est peut-être pas convivial pour la vie maintenant, mais dans le passé, cela aurait pu être

By subscribing, you accept our terms of use and our privacy policy You can unsubscribe at any time

By subscribing, you accept our terms of use and our privacy policy You can unsubscribe at any time

Mars, NASA, Rover

News – United States – Ancient Mars went through many cycles of life and death
Associated title :
March shifted between Dry & Wet eras before becoming waterless, according to a study
Ancient Mars went through many cycles of life and death
Mars went through wetter and drier times before completely drying up three billion years ago: study
«For the first time, we can trace the evolution of the Martian climate over millions of years”
A study indicates that 3 billion years ago, Mars had wetter and drier times before it dried completely in place
Mars didn't dry up all at once, new research shows
9 years after his mission to Mars, the NASA Curiosity rover& rewrites the story of the disappearance of water from the planet

Source: https://interestingengineering.com/ancient-mars-numerous-cycles-life-and-death

Building on its expertise in the areas of digital, technologies and processes , CSS Engineering you in your most ambitious transformation projects and helps you bring out new ideas, new offers, new modes of collaboration, new ways of producing and selling.

CSS Engineering is involved in projects each customer as if it were his own. We believe a consulting company should be more than an advisor. We put ourselves in the place of our customers, to align we incentives to their goals, and collaborate to unlock the full potential their business. This establishes deep relationships and enjoyable.

Our services:

  1. Create professional websites
  2. Hosting high performance and unlimited
  3. Sale and video surveillance cameras installation
  4. Sale and Installation of security system and alarm
  5. E-Marketing

All our achievements here https://www.css-engineering.com/en/works/