Alors que tous les regards des fans du Slayer semblent se tourner vers le premier DLC de DOOM Eternal, Bethesda continue envers et contre tout de s’occuper du sort des deux premiers épisodes, indémodables comme chacun sait, et ressorti sur à peu près tous les supports modernes en 2019.

L’éditeur vient en effet de publier une toute nouvelle mise à jour riche en contenu, qui donnera sans doute envie à quelques uns de relancer Doom et Doom II, histoire d’apporter un peu de calme et de sérénité à cette époque troublée. Avis aux intéressés : la liste est longue, mais quelques sympathiques ajouts ont plus que d’autres retenu notre attention.

Les joueurs pourront pour la première fois profiter d’un mode écran large 16:9, qui respecte l’image d’origine plutôt que d’artificiellement l’élargir : 

Le champ de vision a été augmenté pour dévoiler une image plus large sur le côtés, plutôt que de la couper dans sa hauteur. De nouvelles versions 16: 9 de l’écran de titre, des images d’entracte et de fin ont également été ajoutées.

Les versions PC, PS4 et Switch profitent désormais de l’ajout optionnel d’une visée appuyée par le gyroscope, destinée à améliorer encore un peu la précision. Seul bémol : pour en profiter, les joueurs PC n’auront d’autre choix que de passer par une DualShock 4. 

Parce que la violence ne connait ici-bas aucune limité, Bethesda a cru bon d’ajouter une nouvelle variante à la difficulté Ultra Violence, baptisée Ultra-Violence +. Comme le laisse deviner ce sobriquet des enfers, cette version n’aura rien d’une promenade de santé :

Les armes disponibles dans les modes Deathmatch et Co-op apparaîtront immédiatement, et les ennemis sont aussi rapides qu’en mode Nightmare. Dans DOOM II, cela signifie que vous obtiendrez le BFG et le lance-roquettes dès le début, mais dans l’épisode Final DOOM : Plutonia, vous verrez un Spider Mastermind dès que vous apparaîtrez dans le premier niveau. Cela va dans les deux sens.

Aïe. Heureusement, les joueurs PC (encore eux) pourront se consoler en redécouvrant les plaisirs old-school des… codes ? Et oui : ces bons vieux cheats que vous n’avez pas oublié, tels que “iddqd”, “idkfa”, ou “idclip” seront à nouveau fonctionnels ! 

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires…

Source: http://www.gameblog.fr/news/92564-doom-i-et-ii-s-offrent-une-mise-a-jour-gratuite-ecran-large-

World news – FR – DOOM I et II s’offrent une mise à jour gratuite : Ecran large, gyroscope et cheat codes

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

Previous articleThe moon is rusty, and it’s likely Earth’s fault
Next articleRazer Naga Pro Review
Georges MOMO
Georges MOMO est Ingénieur informatique ( Diplôme obtenu à 3IL Limoges France) Il début sa carrière par un stage de fin d'étude d'ingénieur à Toulouse sur un projet de AIRBUS Toulouse Blagnac, il enchaîne ensuite à Nantes où il travaille sur le projet de la migration documentaire de la BPCE. Son ambition le conduit ensuite à Paris où il travaille sur deux projets de la banque de France (Validation des titres de bourse émis sur le marché européen et la génération centralisée des documents) qu'il quitte quelques années plus tard occupant le poste de responsable technique. Passionné de l'information, il est actif sur le web et sur le terrain depuis les années 2000.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here