Le 19 avril dernier, les possesseurs de l’édition collector de Doom Eternal ont pu télécharger la bande-son du jeu, comprenant 59 pistes musicales remixées pour l’occasion… dont seulement 11 par le compositeur Mick Gordon. Une découverte qui a surpris les fans, d’autant que le rendu sonore des morceaux retravaillés en interne par id Software s’est avéré brouillon et compressé, faisant ainsi l’objet de vives critiques. Le studio a présenté son point de vue sur cette affaire, en détaillant le processus de création de l’album.

Le producteur exécutif d’id Software, Marty Stratton, a publié une longue “lettre ouverte” sur Reddit. Elle confirme que le studio et Mick Gordon entretiennent “une relation compliquée”, et que le compositeur ne sera pas impliqué sur les DLC de Doom Eternal. “Les défis que nous avons rencontrés n’ont jamais été une question de différents créatifs. Mick a eu une autonomie créative quasi illimitée pour composer et mixer nos jeux Doom récents, et je pense que les résultats ont été énormes. Sa musique est formidable. (…) Le talent mis à part, nous avons eu du mal à nous raccorder sur certaines réalités du développement et de la production, tandis que la communication autour de ces questions a érodé notre confiance. Pour nous, cela a créé une situation insoutenable d’incertitude et de risque”, explique Stratton avant de raconter en détail la création de l’OST controversée de Doom Eternal.

À l’E3 2019, id Software a annoncé que l’édition collector du jeu comprendrait l’OST remixée. À ce moment-là, Gordon n’était pas encore sous contrat pour travailler dessus. Les discussions entre les deux parties ont commencé en janvier 2020, et un accord a été convenu pour que le compositeur livre le fruit de son travail début mars, de sorte que l’OST soit prête pour la sortie du jeu (20 mars). Les termes du contrat lui demandaient de fournir un minimum de 12 pistes tout en lui laissant une autonomie créative totale. Le 24 février, Gordon informe le studio que le travail prendra plus de temps que prévu, s’excuse, et demande “idéalement” un délai de quatre semaines qui lui permettrait de remixer un total de 30 pistes. La demande est acceptée et id Software prévient les fans de ce retard, même si cela n’arrange évidemment pas les affaires du studio : “nous devions être conscients des lois de protection des consommateurs dans de nombreux pays qui permettent aux clients d’exiger un remboursement complet pour un produit s’il n’est pas livré à la date de disponibilité annoncée”, explique Stratton.

Le mois d’avril est finalement arrivé, et face à l’inquiétude que Gordon ne fournisse pas son travail à temps, id Software a demandé à son ingénieur du son en chef, Chad Mossholder, de travailler sur le mixage des pistes en guise de plan de secours. Problème : il a dû se débrouiller avec l’audio pré-mixé utilisé pour le jeu (en plus de devoir réaliser le tout en peu de temps), tandis que Gordon (et lui seul) disposait de la source d’origine, ce qui justifierait la différence de qualité entre les 11 pistes mixées par ce dernier et les autres.

“Début avril, j’ai envoyé un mail à Mick pour lui rappeler l’importance de respecter sa date d’échéance prolongée. Je lui ai fait savoir que Chad avait commencé à travailler sur les pistes “de secours”, mais j’ai réitéré que notre attente et notre préférence étaient de proposer son propre travail de mixage”, raconte Stratton. Gordon a finalement suggéré que son travail et celui de Mossholder soient combinés pour former une version plus complète de la bande-son. Au bout du compte, après avoir accumulé du retard de son côté et rencontré “quelques problèmes avec plusieurs pistes”, le compositeur a livré sur le fil 11 morceaux.

L’OST a été lancée le 19 avril, et Gordon s’est rapidement distancé du travail réalisé : “je ne comprends pas totalement la situation actuelle et en conséquence, je n’ai pas plus de déclaration à faire, excepté l’expression de ma sérieuse déception quant à la version qui a été diffusée”, a-t-il notamment déclaré auprès des médias. Stratton a décidé de le contacter par mail afin de savoir ce qui a motivé ces commentaires, qui ont selon lui “entraîné des spéculations et jugements non nécessaires ainsi que des attaques contre un employé d’id” (Chad Mossholder). De sa réponse, il ressort plusieurs points : d’abord, il a été surpris de l’ampleur de l’OST (59 pistes), bien que Mossholder lui a envoyé l’intégralité de son travail “plus d’une semaine avant la date limite de rendu”. Il a aussi déclaré “ne pas être particulièrement heureux de certaines modifications apportées sur les pistes”. Enfin, il a été “préoccupé” de voir Mossholder crédité comme co-compositeur, mais ce dernier est en réalité listé comme un “artiste contributeur”.

Pour l’heure, Mick Gordon n’a fait de commentaire en réaction à cette lettre ouverte. De son côté, id Software est décidé à “passer à autre chose” et ne travaillera pas avec le compositeur sur le DLC actuellement en production. “Sa musique est incroyable, c’est un talent rare et j’espère qu’il gagnera beaucoup de récompenses pour sa contribution à Doom Eternal (…) Notre équipe a apprécié cette collaboration et nous savons que Mick continuera de satisfaire les fans dans les nombreuses années à venir”, écrit Stratton. Les amateurs de la licence ne peuvent qu’être déçus de la tournure des évènements.

Mick Gordon a fait du bon boulot, l’OST electro metal colle bien à l’univers de Doom même si l’OST du 1 reste ma préférée: https://www.youtube.com/watch?v=e0r0n0I0hwc&list=FL6mDrmm-g1lAO2VjupvkVgA&index=37&t=0s

Réponse honnête et humaine d’un gars qui est pris sous le feu de critiques hâtives. Comme il est de coutume avec les réseaux sociaux d’avoir fait tout un foin pour rien.

Beaucoup de gens parlent du délai trop cours pour le projet. Cependant petit rapel, id software ne demandait pas de faire les musiques du jeu a 3 mois de la sortie.
Id software demandait un remix pour l’ost de la version collector. Ils demandaient aussi juste 12 pistes et non pas 59 comme certains ont l’air de croire.
Ensuite bien que id software a un impératif de temps, il est de la responsabilité de l’artiste d’accepter une offre qu’il peut realiser. Si le délai est trop cours tu renegocies, si ce n’est pas possible, tu dis non.
Il a accepter l’offre, a demandé un délai qui lui a été donner, et n’a pas tenu l’engagement.
L’éditeur n’a apparement pas pénaliser financièrement l’artiste sinon il l’aurai dit, et l’éditeur a proposé une solution que l’artiste a acceptée. Je répète un compromis proposé , non imposé.
A nouveau, l’artiste a eu du retard, c’est une chose ca arrive, pas trés pro, mais personne ne peut garantir d’être a l’heure systematiquement. Vous ne trouvez pas que le vrai probleme est l’artiste qui lance le drama sur les réseaux sociaux en pretendant qu’il ne sait pas ce qu’il se passe pour se dédouaner alors que le produit actuel est le résultat est un compromis de son accord?
Il était peut être surmené, peut être qu’il aurai aimé plus de temps, mais n’aurai été t’il pas mieux de juste être franc et dire : “Désolé, 11 ont été mixée par moi, je n’ai pas pu personellement finir les autres pistes par manque de temps.”?

Il y avait bien mieux à faire que de proposer une musique heavy metal au sons sur saturés, particulièrement trés mauvais .Un peu d’electro core à la Igorrr (avant qu’il ne cède aux sirène du label metal lui aussi ) aurait été merveilleux.Cette OSt est pénible à la longue . Elle vise le publique métalleux clairement .

Osef, doom eternal est la et le prochain doom sera obligatoirement moins bon vu le niveau stratosphérique de eternal.

Un nouveau Doom avec Bobby Prince, Tommy Tallarico (c’est vrai qu’il n’a jamais travaillé avec id, mais il a beaucoup de talent), Trent Reznor et Sonic Mayhem à la musique… ce serait le rêve

Bordel, les mecs qui défendent id Software
“Les discussions entre les deux parties ont commencé en janvier 2020, et un accord a été convenu pour que le compositeur livre le fruit de son travail début mars”
Janvier.. pour début mars, donc le mec a moins de deux mois pour faire un mixage correct de 59 pistes?
Et j’aimerais bien voir leur communication, avec les mecs qui ne communiquent que par mail, même pas par téléphone
C’est encore une histoire de marketeux qui font mal leur job, et clairement pas la faute de l’artiste (ni de celle de Chad Mossholder d’ailleurs)..

Yeaaaah !!!
La photo du mec avec une 8 cordes pour faire péter le gros son Djent qui ne colle absoluement pas avec la gueule de banquier du gars ! 🤣

Il est là le soucis principal, à 2/3 mois de la sortie du jeu.
Au final les deux partis ont des torts, mais la racine du problème est ça.

Comme quoi quand on a la version complète de l’histoire, on est loin de la version du compositeur et de sa vision des choses. Il se posait limite en victime.
Après il fallait certainement s’y mettre plus tôt aussi. Et ce n’est sûrement pas sa faute si le contrat a démarré si tard. Mais quand on annonce être capable de faire quelque pour telle date, il faut l’assumer. Surtout si on demande un report et qu’on est tjs pas prêt à la date du report, ça fait amateur.

Mick Gordon représentait parfaitement ces deux derniers DOOM donc j’imagine bizarrement un nouvel opus sans lui.

jeuxvideo.com est édité par Webedia.
Copyright © 1997-2020 Webedia.
Tous droits réservés.

Source: http://www.jeuxvideo.com/news/1221096/doom-eternal-id-software-repond-a-la-controverse-autour-de-l-ost.htm

World news – FR – Doom Eternal : id Software répond à la controverse autour de l’OST

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here