Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services ainsi qu’Ã des fins publicitaires.
Le respect de votre vie privée est important pour nous. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’utilisation de ces informations,
veuillez revoir vos paramètres avant de poursuivre votre visite.Gérer vos témoins de navigationEn savoir plus

Les journalistes, réalisateurs et photojournalistes de Radio-Canada sont nombreux à être les lauréats des Grands Prix du Journalisme.

Les journalistes et réalisateurs de Radio-Canada cueillent six lauriers cette année à l’occasion de l’annonce des lauréats des prix Judith-Jasmin, qui récompensent les meilleurs reportages réalisés par les médias québécois en 2019.

Ils remportent les honneurs dans les catégories Affaires et économie, Politique et Société, ainsi que ceux concernant les Médias locaux et régionaux, en format court et en format long. Dans la catégorie Grand reportage, l’équipe radio-canadienne arrive ex aequo avec le journaliste Simon Coutu de Vice-Québec/Télé-Québec.

Pour leur reportage Vol à haut risque portant sur Bombardier et diffusé à l’émission Enquête, ce sont Julie Dufresne et Luc Tremblay qui reçoivent le prix dans la catégorie Affaires et économie.

[Le reportage] aura permis aux Québécois de prendre conscience du type de clientèle potentielle [des avions d’affaires de Bombardier]. À la suite d’une longue enquête et grâce à l’accès aux Panama et aux Paradise Papers, l’équipe a pu identifier les noms et liens d’affaires troubles de plusieurs riches clients.

Le prix du meilleur reportage dans la catégorie Politique est pour sa part décerné Ã Thomas Gerbet pour sa série d’articles sur  L’affaire Louis Robert, cet agronome congédié par le ministère de l’Agriculture pour avoir dénoncé l’ingérence du privé dans la recherche publique sur les pesticides.

Ce professionnel à l’emploi de l’État a été cavalièrement congédié. Le reportage a révélé les conflits d’intérêts qui orientaient les décisions de l’instance conseillère du gouvernement. […] Son impact à travers le Québec a été majeur.

C’est Jérôme Bergeron qui obtient le prix Judith-Jasmin dans la catégorie Société pour son dossier Criminalité en hausse au Canada, et si l’on s’inspirait de l’Écosse?

Cette série, originale et convaincante, présente une approche qui a permis à la ville de Glasgow, en Écosse, de passer d’un taux de criminalité anormalement élevé à une réputation de lieu de vie et de destination sécuritaire.

Pour son format court qui traite d’un enjeu régional, c’est Thomas Deshaies de Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue qui se voit remettre un prix pour son dossier Arsenic à Rouyn-Noranda.

Cette série de reportages est bouleversante parce qu’elle démontre la dangerosité des tolérances, motivées par les valeurs économiques, pour la santé d’une population. Thomas Deshaies a été le premier à dévoiler que la Fonderie Horne était autorisée à dépasser de 67 fois la norme pour la diffusion d’arsenic dans l’atmosphère.

Le prix pour le format long régional va lui aussi à une journaliste de Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue, Angie Landry, pour son dossier Survivre à la 117 , qui laisse la parole aux survivants et aux secouristes de la route 117.

Ce récit numérique se distingue par des qualités exceptionnelles tant au niveau de l’écriture que de la profondeur des témoignages et des émotions qu’ils suscitent. Porté par une structure narrative proche du documentaire et une mise en valeur du contenu dynamique, l’histoire captive et reste passionnante jusqu’à la fin.

Et finalement, pour leur reportage DPJ : vue de l’intérieur ou l’enquête inattendue diffusé à l’émission Enquête, le prix du Grand reportage est accordé à Pasquale Turbide et Alain Abel. La journaliste et le réalisateur partagent ex æqu leur prix avec Simon Coutu de Vice-Québec/Télé-Québec pour son reportage Cannabis illégal. 

L’image de la DPJ est régulièrement mise à mal. Pascale Turbide et Alain Abel ont franchi les portes de l’organisation pour analyser les nuances de gris dans le dossier de ses interventions. Leur reportage, par ses scènes et entrevues, nous fait prendre conscience que tout n’est pas noir ni blanc.

Par ailleurs, le prix dans la catégorie Enquête est décerné à Jean-François Cloutier, Hugo Joncas et Philippe Langlois, du Journal de Montréal/Québec, pour leur série Manquements éthiques et prêts douteux à la Caisse de dépôt .

Le Grand prix du jury va pour sa part à Annabelle Caillou, Véronique Chagnon, Marie-Andrée Chouinard, Améli Pineda, Patti Sontag et Brigitte Tousignant, pour leur série de reportages  Le plomb dans l’eau potable au Québec, publié dans Le Devoir.

La remise des prix Judith-Jasmin devait avoir lieu samedi soir, mais la cérémonie a été annulée en raison de l’épidémie de COVID-19.

Le photojournaliste, Ivanoh Demers s’est également vu décerné le prix de la meilleure photo, catégorie «Â Justice et faits divers », pour son cliché «Â Gilbert Rozon devant la justice », publié sur le site de Radio-Canada .

Beaucoup d’information dans cette photo qui raconte l’homme faisant face à la justice. On voit le palais de justice et les photographes. Le regard direct de Gilbert Rozon vers la caméra est impressionnant.

La bourse Fernand-Sequin pour la relève en journalisme scientifique du C anada a été remportée par Alice Girard-Bossé, pour son article La crise de la reproductibilité (Nouvelle fenêtre).

ré’autres lauréats radio-canadiens ont remporté des prix de journalisme en loisirs, remis par le Conseil québécois du loisir.

Le premier prix audio-radio ayant une portée locale ou régionale a été remporté par Diana Gonzalez pour son reportage Rugby subaquatique : une première équipe féminine canadienne au Championnat du monde de rugby subaquatique.

Le premier prix audio-radio ayant quant à lui une portée provinciale ou nationale a été remporté par Janic Tremblay, pour son reportage Menace à la biodiversité : quand un ornithologue amateur sonne l’alarme.

Deux autres premiers prix ont été remportés, dans la catégorie vidéo-télévision. Pour la portée locale ou régionale, le lauréat est Philippe Grenier, pour son reportage Le kitesurf a le vent dans les voiles aux Îles-de-la-Madeleine (Nouvelle fenêtre).

En raison de l’annulation du gala des grands prix du journalisme, dans le contexte actuel de pandémie, le CQLConseil québécois du loisir a décidé de produire un cahier spécial (Nouvelle fenêtre) pour présenter les récipiendaires et leur reportage.

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

ImportantAfin de favoriser des discussions riches, respectueuses et constructives, chaque commentaire soumis sur les tribunes de Radio-Canada.ca sera dorénavant signé des nom(s) et prénom(s) de son auteur (à l’exception de la zone Jeunesse). Le nom d’utilisateur (pseudonyme) ne sera plus affiché.

En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio-Canada a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit.

Même s’il se décrit comme un indécrottable rancunier, le frère de l’écrivaine Catherine Mavrikakis estime que son regard acéré sur la vie …

La présence de sœur Angèle et ses plats à Radio-Canada lui ont acquis l’affection des Canadiens.

L’émission de radio de Marc Labrèche lancée dans le contexte du confinement a connu beaucoup de succès.

Le 9 janvier 1998, le réseau d’Hydro-Québec s’effondre sous le poids de six jours de pluie verglaçante et de grésil, privant 1,5 million de …

En septembre 2007, après quatre ans à nier les soupçons qui pesaient sur elle, l’une des coureuses cyclistes les plus rapides au monde passe à …

À une semaine de sa réouverture partielle, le réseau québécois des garderies, tous milieux confondus, attend impatiemment des précisions de la …

Le fédéral a annoncé un investissement de 240 millions de dollars dans les soins de santé en ligne.

Alors que bien des aînés sont actuellement isolés et loin de leur famille à cause de la COVID-19, cette émission souhaite leur offrir un moment …

En ces temps historiques de COVID-19, Manal Drissi ne peut s’empêcher d’angoisser sur tout et sur rien, car n’importe quoi peut devenir …

Le Québec et la France rouvriront les écoles primaires à partir du 11 plus. L’Ontario n’a pas fixé de date.

Necessary cookies are absolutely essential for the website to function properly. This category only includes cookies that ensures basic functionalities and security features of the website. These cookies do not store any personal information.

Any cookies that may not be particularly necessary for the website to function and is used specifically to collect user personal data via analytics, ads, other embedded contents are termed as non-necessary cookies. It is mandatory to procure user consent prior to running these cookies on your website.

Source: https://news.ebene-magazine.com/de-nombreux-lauraats-radio-canadiens-pour-les-grands-prix-du-journalisme/

World news – FR – De nombreux lauréats radio-canadiens pour les Grands Prix du Journalisme – EBENE MAGAZINE

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here