Le Mali, vaste pays d’1 241 238 km², se trouve sous l’emprise de deux feux. D’un côté, les récurrentes attaques terroristes meurtrières font désormais partie du vécu quotidien de…

Le ransomware se propage à travers des applications Android publiées sur des forums ou des sites Internet tiers, fait savoir 20 Minutes dans une publication le samedi 17 octobre 2020.

Un nouveau virus particulièrement sophistiqué sévit actuellement sur les smartphones Android. Ce dernier fait partie des ransomware, des malwares qui chiffrent les données de ses victimes dans le but de leur soutirer de l’argent en leur faisant miroiter une clé de déchiffrement. Ce type de virus fait régulièrement de nombreuses victimes à travers le monde, aussi bien sur ordinateurs que sur smartphones.

Le nouveau malware découvert par les chercheurs en cybersécurité de chez Microsoft est connu sous le nom d’AndroidOS/MalLocker.B. Il fait partie d’une toute nouvelle souche de ransomware et se propage à travers des applications Android postées sur des forums et des sites tiers, en dehors du Play Store. Une fois installé sur le téléphone, le logiciel malveillant va utiliser les mécaniques de notification d’appel entrant, ainsi que le bouton Home pour verrouiller l’accès au téléphone. Sur Android, la plupart des ransomwares se contentent en effet de bloquer l’accès aux fichiers sauvegardés sur l’appareil plutôt que de les chiffrer.

Une fois déployé, le virus MalLocker. B affiche un message persistant sur l’écran du téléphone provenant soi-disant des forces de l’ordre locales, technique très souvent utilisée par les auteurs de ransomwares. Le message indique ainsi qu’en raison d’un crime commis par la victime, cette dernière doit payer une amende.

En ayant corrompu le système de notification d’appel entrant, le ransomware peut afficher son message sur l’ensemble de l’écran du smartphone. De plus, vu qu’il a également la main mise sur la fonction bouton Home, il est en mesure d’afficher en permanence son message, même lorsque l’utilisateur appuie sur le bouton ou tente de passer à une autre application ouverte.

Ce fonctionnement double du ransomware est nouveau et inédit. Malheureusement, il est presque toujours impossible de passer outre ce type d’attaques. Et même en payant, les auteurs du ransomwares peuvent ne pas rendre l’accès au téléphone aux victimes. Dans certains cas, ils peuvent partager ou détruire les fichiers kidnappés, même si la victime a payé la rançon.

La seule solution pour éviter ce genre de mauvaise surprise est de ne pas télécharger d’application en dehors du Play Store et de privilégier les apps provenant de développeurs connus. Pensez à lire les commentaires sous la description des apps pour vous assurer de la fiabilité de celles-ci.

Source: https://www.linfodrome.com/high-tech/62058-cybersecurite-un-malware-qui-kidnappe-les-donnees-fait-des-ravages-sur-android

Android, Ransomware, Software, Computer, Computer security

World news – FR – Cybersécurité : un malware qui kidnappe les données fait des ravages sur Android

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here