Des chercheurs britanniques ont modifié l’enzyme « dévoreuse de plastique » mis au point par une entreprise française en 2018, et ont créé une « super enzyme » encore plus prometteuse.

« Le plastique, c’est fantastique »… sauf lorsqu’il s’agit d’environnement. Cette matière a beau avoir ses avantages, elle met énormément de temps à se dégrader naturellement dans la nature, parfois plusieurs siècles, et nécessite d’importants moyens dans son recyclage. Heureusement, il existe des méthodes pour accélérer le processus, mais jamais aucune n’avait été aussi rapide que cette « super enzyme » découverte par des chercheurs de l’université de Portsmouth, au Royaume-Uni, capable de « manger » le plastique en quelques jours, voire même quelques heures !

Les chercheurs britanniques ont pris appui sur une première enzyme « mangeuse de plastique » développée en 2018 par Carbios, une société française de chimie biologique installée à Saint-Beauzire en Avergne. Si celle-ci était déjà extrêmement capable, elle avait ses inconvénients : son action destructrice des plastiques PET (polytéréphtalate d’éthylène) ne se faisait qu’à des températures très élevées. L’avantage de cette « super enzyme » créée par les chercheurs de l’université de Portsmouth, c’est qu’elle est non seulement capable d’agir six fois plus rapidement qu’une enzyme classique, mais qu’elle peut le faire à n’importe quelle température.

Néanmoins, pour l’heure, le composé est jugé « encore beaucoup trop lent » pour être mis en place à une échelle industrielle, estime John McGeehan, co-auteur de l’étude décrivant cette nouvelle enzyme. Il ne s’agit toutefois que d’une première étape afin de créer l’enzyme qui pourrait nous sauver des tonnes de plastique déversés dans le monde. Pour poursuivre les travaux en la matière, un nouveau centre d’essais est en train d’être construit à Portsmouth pour un coût d’un million de livres sterling, soit plus d’un million d’euros. Une broutille face aux « énormes économies d’énergie » que pourraient apporter cette innovation dans l’industrie du recyclage.

Source: https://www.journaldugeek.com/2020/10/01/super-enzyme-degrader-plastique-quelques-jours/

Plastic, Enzyme, Polyethylene terephthalate

World news – FR – Cette “super enzyme” peut dégrader du plastique en quelques jours

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here