Ailleurs

On pouvait difficilement imaginer meilleur moment pour se lancer en Bourse. Unity Software, créateur du moteur de jeux vidéo concurrent d’Unreal, a déposé ce lundi un dossier d’IPO (initial public offering). Unity est utilisé dans des milliers de jeux, il est notamment très utilisé par les développeurs mobiles : la moitié des 1 000 jeux les plus populaires sur iOS et Android ont été conçus avec Unity. Selon les documents fournis à la SEC, le gendarme de la Bourse américain, la plateforme compte 1,5 million de « créateurs » actifs mensuels, et elle est utilisée dans au moins 50% des jeux PC, mobiles et consoles du marché.

L’an dernier, Unity Software a encaissé une perte de 163,2 millions de dollars, pour un chiffre d’affaires de 541,8 millions (des revenus en hausse de 42% par rapport à 2018). Au premier semestre 2020, la société a enregistré des ventes en progression de 39%, à 351,3 millions de dollars, pour une perte de 54 millions. Unity tire le gros de son chiffre d’affaires des abonnements à ses services et du partage de revenus avec les jeux Unity. L’entreprise est valorisée aux alentours de 6 milliards de dollars.

Unity Software a été fondé en 2004 au Danemark ; le groupe est actuellement dirigé par John Riccitiello, l’ancien CEO d’Electronic Arts. L’entreprise n’a pas raté l’opportunité de profiter des bisbilles entre Apple et Epic (le créateur d’Unreal) pour apparaitre sous son meilleur jour auprès des investisseurs : Unreal et les milliers de développeurs qui utilisent le moteur pourraient en effet subir de lourdes conséquences si Apple retirait le compte développeur d’Epic.

« Sans l’accès aux SDK, API et autres outils [de développement d’Apple], Epic serait incapable de développer les futures mises à jour de l’Unreal Engine pour iOS et macOS, et cela nous forcerait à arrêter le moteur Unreal sur iOS et macOS », a expliqué Tim Sweeney, fondateur et patron d’Epic, dans la plainte de l’éditeur contre Apple. Les développeurs Unreal pourraient se tourner vers Unity pour continuer à proposer leurs jeux sur iOS.

rappelons nous le procès fleuve Apple Microsoft autour du plagiat (estimé par Apple) de l’interface de MacOs par Windows (Apple prit ombrage dès la version de 1 de windows pour ordi nec , hp etc)

Et du procès pour utilisation du code de Quicktime pour créer “rapidement” Video For Windows 1.

Apple perdit dans le premier cas, et gagna dans le second cas, et c’est ce qui mena à la négotiation entre Microsoft et Apple qui accoucha de l’utilisation de Internet Explorer sur macOs 9 et X et l’engagement par Microsoft de sortir et maintenir Office à jour sur Mac.


Mais faisons fi de ces chamailleries sans intérêt pour parler du merveilleux procès AT&T vs Berkeley ( UNIX System Laboratories, Inc. v. Berkeley Software Design, Inc. )

“Of the 18,000 files in the Berkeley distribution, only three had to be removed and 70 modified to show USL copyright notices. A further condition of the settlement was that USL would not file further lawsuits against users and distributors of the upcoming 4.4BSD-Lite release. “

Des 18 000 fichiers constituant le code source de la distribution BSD Unix, 3 fichiers ont du être enlevés, et 70 modifiés pour rajouter une annonce de copyright de USL (AT&T en gros).

Et nous pourrions remonter plus loin au temps Antique de IBM, DEC, la Guerre Nucléaire entre Atari et Nintendo (un conte qui ferait frémir petits et grands, avec du rebondissement, des méchants sournois, des enterrements, etc)

Unity a besoin de cash pour tenir dans la competition avec Unreal qui bénéficie de très gros investissements grâce à la machine à cash de Fornite.

La distorsion de la concurrence issue des moyens d’Unreal a fait très mal à Unity qui perd des PDM et de l’argent sur l’exercice 2019 dans de plus grandes proportions qu’habituellement.

Pour donner un ordre d’idée des enjeux : le CA 2019 d’Unity est inférieur à celui des évaluations des commissions touchées par Apple grace à Fornite.

EPIC est branché sur une incroyable machine à cash ce qui lui permet d’investir massivement sur Unreal pour écraser Unity ou d’être dans une politique d’acquisition de PDM face à Steam en cassant les niveau de com.

Beaucoup ne voient pas les ambitions de domination qu’à d’EPIC grâce à la plus belle machine à cash de l’histoire du jeu vidéo qu’est Fornite.

Sauf que pour tout les anti-Apple il faut défendre le petit Epic qui n’a rien à se reprocher contre le méchant Apple qui domine tout l’informatique!
Alors que d’un point de vu concurrence Epic fait partie de ceux qui ont les pires méthodes, enfin après c’est pas étonnant pour un groupe contrôlé par les chinois.

Il n’y a ni gentil ni méchant dans ces affaires justes des entreprises défendant leurs intérêts économiques divergents.

Et évidemment Epic est actuellement dans une situation de génération de cash à des niveaux astronomique, ils utilisent se cache pour attaquer des positions de marché comme avec Steam ou Unreal, ce n’est en rien condamnable.

+1
ce que l’on aurait plutot tendance à condamner ce sont
1- les methodes (de pirate, à mon avis, genre on casse tout et on accuse de se faire jeter)
2- la com’ purement subjective à destination du grand public (surtout qu’au niveau de la justice, on a vu que la chanson differe grandement)

Mais c’est surtout ce second point qui m’horripile. Des tonnes de jeunes et autres anti-apple-capitalisme-institutionalisme-ratonslaveurs qui vont brouiller le web avec des avis dont Epic n’a strictement rien à foutre et que ne leur serviront à rien, ca rEpic ne redistribuera pas le cash qu’ils economiseront…

il n’y a pas de côté à défendre, il n’y a QUE notre intérêt à défendre.

De notre point de vue, le seul intérêt que ça a c’est si au final ça ouvrira d’avantage le marché plutôt que de le fermer.

Ainsi, perso, j’apprécierais qu’Apple perde une partie de son pouvoir sur l’App Store, même si c’est par l’entremise et pression d’Epic.

Globalement: je m’en fous de qui “a raison” du moment que ça profite à MOA !

Est ce que tu penses que c’est un bon investissement une fois que Unity sera en bourse? Je demande juste à titre indicatif avant que je prenne le temps de regarder leurs bilans.

– Le marché est clairement porteur les usages de la 3D Temps Réel s’élargissant au delà du JV.
– Unity est techniquement un beau produit et ils ont profondément redéfini les règles de leur marché
– L’entreprise est maintenant ancienne et a quasiment toujours cramé du cash sans être profitable
– Son adversaire principal qu’est Unreal bénéficies de très conséquents investissements avec la machine à cash de Fornite et se permet une opération tel les mega grants (https://www.unrealengine.com/en-US/megagrants) qui distribue 100M$ une somme équivalente à la part de levée de fond estimée pour l’IPO d’Unity.

Je suis très fan du travail accompli par Unity mais j’ai de gros doutes sur la capacité de tenir face à une concurrence faussée.

Rappelons également que lors de la WWDC, parmi les quelques développeurs externes présents, Apple a fait une démo Apple Silicon avec Unity (et non avec Unreal) ce dernier déclarant travailler étroitement avec Apple au portage de ses outils sur les futures puces (une première bêta publique vient d’ailleurs de sortir).

De là à supposer qu’Apple va investir d’une manière ou d’une autre (Devs, marketing, argent…) pour pousser la solution d’Unity et les aider à s’améliorer et tirer la quintessence des puces d’Apple… et contrer, en partie, la puissance de feu d’Unreal…

Apple n’a jamais fait d’efforts conséquents sur l’industrie du jeu vidéo (je n’appelle pas pippin un effort conséquent, ni metal, ni 2 ou 3 api de sprites, et apple arcade fait “pchit’) et ce n’est pas parce qu’Apple a permis à une entreprise de faire une démonstration de technologie sur mac que cela a accouché de quoi que ce soit de pérenne;

Comprenez bien Apple : quand elle laisse un Microsoft, Unity ou la boulangerie de mon village faire une démonstration de logiciels et services sur Mac lors de la WWDC, l’intérêt c’est de MONTRER au public et investisseurs que le _MAC_ est COOL, VIABLE et à ACHETER.

Apple ensuite passe à autre chose, d’autres arguments, d’autres logiciels pour mettre en valeur… pas le logiciel, pas le partenaire, mais le MAC !

Oui, Fortnite est une mine d’or.
Très peu de développement , utilisable sur tous les supports, les transactions à gogo, accès gratuit,etc…
Gear of War en comparaison est une perte de temps.

On comprend pourquoi ils ont laissé tomber la série Unreal. Je jouerai bien à Quake Champion sinon. 🤔

Le moteur Unreal fût longtemps le cœur le plus rentable de l’activité, bien devant l’édition de JV, avant que bien des majors basculent sur des moteurs propriétaires et qu’Unity redistribue les cartes.

La catégorie jeux vidéo-ala-papap n’est plus en vogue. Konami a même viré sa poule d’or (MGS), arguant que les jeux mobile rapportaient 10 fois plus.

c’est ce que beaucoup ici ne veulent pas voir: la prépondérance du mobile dans la croissance du JV et dans son économie.

Apple est actuellement la quatrième entreprise au monde tirant le plus de revenus du JV (grace à l’app store) loin devant bien des acte identifié comme majeur de cette industrie (Les trois premiers sont Tencent, Sony et MS)

“c’est ce que beaucoup ici ne veulent pas voir: la prépondérance du mobile dans la croissance du JV et dans son économie.”

Après honnêtement, le fait que l’industrie du Papier Toilette vend à des milliards d’humains, je m’en fous un peu, le dernier jeux vidéo que j’ai acheté est un gestionnaire de bateaux pour amener les âmes perdues vers l’Au-delà 🙂

D’un point de vue personnels ça m’afflige de voir l’envolée du Free2Play et la valorisation délirante du rien 🤢

“La catégorie jeux vidéo-ala-papap n’est plus en vogue. Konami a même viré sa poule d’or (MGS), arguant que les jeux mobile rapportaient 10 fois plus.”

A l’inverse, Nintendo croit de 428% par rapport à l’année précédente, principalement dû à la locomotive Animal Crossing.

Donc bon.. bien sur qu’il y a les grosses modes du moment qui drainent de l’argent. Mais on peut drainer pas mal de pognon en faisant aussi autre chose.

Y a de la place. Et on peut très bien vivre en se foutant de la “prépondérance du mobile dans la croissance du JV et dans son économie”.

Personne de censé vous dirait sur un forum “le mobile ça compte po”. Mais par contre, on peut très bien vous dire “le jeu sur mobile, je m’en moque.”

Par exemple en étant simple consommateur de jeux narratif RPG semi-temps réel sur PC.. Y a de quoi remplir une bonne vie de lectures et de clics enfiévrés 🙂

Service de presse en ligne reconnu par la CCPAP sous le numéro 0924 W 93490. Tous droits réservés.

Version 1.3. Choix des cookies
.

Source: https://www.macg.co/ailleurs/2020/08/alors-quunreal-est-menace-le-concurrent-unity-se-lance-en-bourse-116059

World news – FR – Alors qu’Unreal est menacé, le concurrent Unity se lance en Bourse

En s’appuyant sur ses expertises dans les domaines du digital, des technologies et des process , CSS Engineering vous accompagne dans vos chantiers de transformation les plus ambitieux et vous aide à faire émerger de nouvelles idées, de nouvelles offres, de nouveaux modes de collaboration, de nouvelles manières de produire et de vendre.

CSS Engineering s’implique dans les projets de chaque client comme si c’était les siens. Nous croyons qu’une société de conseil devrait être plus que d’un conseiller. Nous nous mettons à la place de nos clients, pour aligner nos incitations à leurs objectifs, et collaborer pour débloquer le plein potentiel de leur entreprise. Cela établit des relations profondes et agréables.

Nos services:

  1. Création des sites web professionnels
  2. Hébergement web haute performance et illimité
  3. Vente et installation des caméras de vidéo surveillance
  4. Vente et installation des système de sécurité et d’alarme
  5. E-Marketing

Toutes nos réalisations ici https://www.css-engineering.com/en/works/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here